SOCIÉTÉ

Mamao : l'amiante stockée selon la "réglementation en vigueur"

SANTE


Mercredi 22 Juillet 2015 à 17:57 | Lu 365 fois

Dans un communiqué, Albert Solia ministre en charge de l'Urbanisme, et Claude Drago, respectivement président du conseil d’administration et directeur général par intérim de Tahiti nui aménagement et développement, réagissent aux déclarations d'un spécialiste sur l’entreposage des déchets d’amiante sur le site de l’ancien hôpital Mamao.


destruction de l'hôpital Mamao. Image d'archives Tahiti Nui Télévision
destruction de l'hôpital Mamao. Image d'archives Tahiti Nui Télévision
"Certains médias ont mis en cause les conditions de sécurité dans lesquelles les déchets d’amiante retirés par une entreprise spécialisée suite à un appel d’offres réalisé par TNAD, sont entreposés.
 
Ainsi, il ressortirait du témoignage d’un "spécialiste" anonyme que l’établissement TNAD entreposerait ces déchets dans des conditions qui mettraient "délibérément en danger la vie d’autrui", ce qui est totalement faux.
 
Les sacs contenant ces déchets ont été conditionnés en parfaite étanchéité, conformément à la réglementation en vigueur, et le local de stockage avait été fermé et rendu inaccessible. Toutes les mesures de précaution avaient été prises par la direction de TNAD et validées par les experts en désamiantage, et le site est également interdit au public et gardienné par le SAS (service d’assistance et de sécurité).
 
Lors d’un déplacement sur site, il a été constaté que les panneaux et fixations de fermeture du local avaient été arrachés permettant ainsi audit "spécialiste" anonyme, participant malheureux à l’appel d’offres de TNAD, de montrer malicieusement à la presse « un local ouvert à tous les vents".
 
La direction de TNAD a immédiatement pris toutes les dispositions nécessaires pour fermer à nouveau le local et entreposer ces déchets d’amiante dans les meilleures conditions de sécurité, dans l’attente de leur évacuation qui sera réalisée par une autre entreprise spécialisée dans le cadre d’un autre appel d’offres."
 
La direction de TNAD précise également qu’une plainte pénale a été déposée afin que l’auteur des faits puisse être identifié et appréhendé. Le ministre Albert Solia rappelle que toutes les précautions sont et seront prises pour que le retrait de l’amiante s’effectue dans des conditions de sécurité optimale."


Le communiqué : 

communique___entreposage_securise_amiante_mamao.docx Communiqué - Entreposage sécurisé amiante Mamao.docx  (228.34 Ko)



Tags : amiante, santé





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:42 Une tortue verte albinos voit le jour à Tetiaroa

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard