SOCIÉTÉ

Mahana beach : "Nous pourrions aussi changer de nom"...


Lundi 16 Février 2015 à 14:48 | Lu 218 fois

Gouvernement. Le ministre du Tourisme évoque à demi mot un possible changement d'appellation


Dans un communiqué, le gouvernement réagit au dépôt de la marque "Mahana beach" par un habitant de Punaauia. "Le gouvernement souhaite avant tout rappeler que le droit des marques est, et doit rester, au service de l’économie et de son développement", est-il écrit. Le ministre de la Relance économique et du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou déclare également au micro de Tahiti Nui Télévision : "Nous sommes dans une économie libérale. N'importe qui peut associer un nom à une prestation, à un produit, à une marque industrielle (...)" Pour lui, "il n'y a absolument aucun préjudice. Notre souhait d'ailleurs c'est qu'il y ait un maximum de gens qui investissent dans le cadre de ce projet Mahana beach."

Cependant, le ministre évoque à demi-mot un possible changement d'appellation pour ce grand projet : "pour être très clair et très franc, nous pourrions aussi changer de nom à terme". Concernant la personne qui a déposé la marque "Mahana beach", "Il ne faut pas le pointer" du doigt, déclare le ministre. "Ce que nous souhaitons nous c'est que le nom de Tahiti Mahana beach ou de Moorea Mahana beach, demain, soit préservé, c'est vrai, pour les opérateurs, mais en tant qu'entité hôtel, complexe touristique...". "On ne pourra pas revendiquer ou déposer sur tous les aspects. Il y en a 45 vous savez au niveau des marques", lance Jean-Christophe Bouissou.

Dans son communiqué, le gouvernement déclare que "le Pays, en tant que porteur d’un projet d’envergure, pourra faire déposer dans les classes de produits et de services en relation avec ledit projet, les termes "Mahana Beach", seuls ou associés à d’autres signes susceptibles de constituer la marque. 
Il pourra également, à l’issue de la procédure d’instruction de la demande d’enregistrement de la marque "Mahana Beach", agir en revendication de ladite marque ou en nullité."
 
Du côté d'Internet, Jean-Christophe Bouissou déclare que "le futur opérateur aura certainement besoin d'avoir des noms de domaine. Il faut préparer cela maintenant. Nous l'avons fait pour les "tahitimahanabeach.pf" et "mooreamahanabeach.pf". Si cela doit être fait pour d'autres noms, le ministre "ne dira pas le nom, pour éviter qu'une telle situation ne se répète". "Nous sommes en train de réfléchir sur le nom", conclut-il. 

Suite à l'appel à manifestation d'intérêt (lire ici), six investisseurs se sont d’ores et déjà manifestés pour le financement, la réalisation et l’exploitation du complexe touristique. La date limite de réception des candidatures auprès du directeur de TNAD (Tahiti Nui Aménagement & Développement) est fixée au lundi 30 mars 2015 à 17 heures, GMT-11.
 


 






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard