TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Macron, Le Pen en tête des intentions de vote


Mardi 11 Avril 2017 à 09:44 | Lu 1372 fois

SONDAGE - Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, loin devant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon qui se disputent la 3e place, selon un sondage Ipsos Sopra Steria diffusé mardi.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Avec 24% d'intentions de vote chacun, le candidat d'En Marche! (=) et celle du Front national (-1) conservent 5,5 à 6 points d'avance sur leurs poursuivants à moins de deux semaines du vote.

Avec un bond de 4,5 points en deux semaines et 18,5% d'intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon confirme sa percée et devance légèrement le candidat de la droite crédité de 18% (=), selon cette enquête pour France télévisions et Radio France. Le candidat de La France insoumise ponctionne l'électorat du socialiste Benoît Hamon, qui ne recueille plus que 8% (-4).

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5% (=), le trotskiste Philippe Poutou de 1,5% (+0,5) et les autres candidats de 1% ou moins. 10% des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

L'indice de participation est évalué à 66% (+1) du corps électoral et 60% (+1) des personnes certaines de voter considèrent leur choix définitif, contre 40% qui peuvent encore changer d'avis.

Marine Le Pen (-3) et François Fillon (-5) ont le socle le plus solide, avec 79% de leurs électeurs potentiels qui se disent sûrs de leur choix, devant Jean-Luc Mélenchon (60%, =), Emmanuel Macron (55%, +2) et Benoît Hamon (43%, -5).

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62% des voix contre 38% à Marine Le Pen (sans changement). 24% des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 avril auprès de 1.604 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 0,8 à 3,1 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.
AFP