SPORT

Mackenzie tour : Vaita Guillaume 2e du tournoi


Mardi 20 Septembre 2016 à 10:04 | Lu 827 fois

GOLF - Vaita est deuxième derrière le Néo-calédonien Paul Barjon.


La première saison de Paul Barjon sur le Mackenzie Tour ne pouvait pas mieux se terminer. Leader avec trois coups d'avance en dernière partie, le Néo-Calédonien se donne rapidement de l'air avec un eagle d'entrée sur le par cinq du 2. Il enchaîne avec un birdie sur le 5 mais concède deux bogeys dans la foulée pour boucler son aller en -1. Dans la gestion sur le retour, il enregistre trois birdies contre deux bogeys et signe un 68 final suffisant pour remporter sa première victoire chez les pros et la première tricolore au Canada.
En gagnant le dernier tournoi de la saison avec un total de -22 (record du circuit), Paul Barjon fait un bond à l'Ordre du Mérite du tour canadien où il termine à la sixième place. L'ex-étudiant de la Texas Christian University se qualifie donc directement pour la finale des cartes du Web.com Tour, la deuxième division américaine.
 
Le triomphe tricolore dans l'Ontario est total avec la deuxième place de Vaita Guillaume. Le Tahitien égale le record du parcours de l'année dernière inscrivant neuf birdies, un eagle et un bogey qui l'empêche de dépasser la barre des 60 ! Une performance qui lui a permis de revenir à un coup de son compatriote qui n'a pas craqué sous le pression. Désormais quatorzième à l'Ordre du mérite, le Polynésien est automatiquement qualifié pour la deuxième étape des cartes du Web.com Tour.
" J'ai encore dû mal à me rendre compte. Tout était bien place même si mon putting ne l'était pas en début de partie, confesse-t-il. J'ai arrêté de m'inquiéter en me disant de ne plus regarder mon carnet de parcours. Je n'ai jamais pensé pouvoir gagner le tournoi mais après mon birdie sur le par trois du 16, j'espérais faire un bon finish. Je connais très bien Paul car nous venons tous les deux des îles du Pacifique Sud et nous avions l'habitude de jouer le Championnat de France chaque été. Donc nous avons grandi en jouant ensemble tous les étés. "

(Fédération française de golf)







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:08 Matahi Drollet, admiratif et admiré

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard