SOCIÉTÉ

Lutte contre le décrochage scolaire : Nicole Sanquer fait le point


Mardi 23 Août 2016 à 11:52 | Lu 1145 fois

EDUCATION - La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, s’est rendue, ce matin, au service d’’information et d’orientation (SIO) de la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE), à Pirae, dans le cadre du suivi des jeunes sans affectation scolaire, assuré par ce service.


Selon le communiqué, "Ce service s’occupe notamment des jeunes sans affectation de plus de 16 ans, essentiellement sortant de 3ème mais aussi en réorientation de 2nde Générale et Technologique, ou sortant de lycée. Le recensement de ces jeunes a été fait en sollicitant les établissements scolaires et en répertoriant les jeunes qui se sont présentés spontanément au CIO. En outre, un recueil des places vacantes a été organisé auprès des lycées publics afin qu’elles puissent être proposées à ces jeunes.

Cette année, les établissements privés sous contrat ont été sollicités pour indiquer leurs places vacantes sur la base du volontariat. Celles-ci seront communiquées aux familles qui seraient intéressées pour qu’elles se rendent dans les établissements. (...) Les élèves dont la demande n’aura pas été satisfaite se verront proposer: soit un redoublement de leur classe de 3ème quand leur âge ainsi que leur profil s’y prêtent. Soit ils seront invités à un accueil, le 8 septembre, assuré par les membres de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) qui proposeront plusieurs solutions de prise en charge.

Le Module d’accueil et d’accompagnement (MAA) existe pour des élèves de type collégien : il s’agira, tout au long de l’année scolaire, de leur proposer des activités pédagogiques qui leur permettent d’exprimer leurs compétences afin de restaurer l’estime de soi autour de projets pédagogiques dont la conception repose sur l’identité polynésienne. L’objectif consiste à les remettre en confiance afin qu’ils puissent renouer avec une dynamique d’apprentissage (...).

Simultanément, des activités leur seront proposées afin de définir un projet d’orientation. L’objectif ultime étant qu’en fin de parcours au sein de la MLDS, ces élèves puissent réintégrer une formation et obtenir un diplôme. Les classes de la seconde chance (CSC) seront proposées aux élèves qui ont eu une scolarité en lycée sans la mener à son terme afin de les aider à réintégrer un cursus lycéen mais en leur proposant un parcours composé en fonction de leurs besoins.

Le SIO se poursuivra par l’accueil de jeunes qui ont échoué à leur examen qui n’ont pu ou voulu faire un redoublement classique en lycée. Le Module de Repréparation à l’Examen par Alternance (MOREA) leur sera proposé. Là encore, leur parcours sera personnalisé afin qu’ils n’aient que les matières à représenter à l’examen pour le valider définitivement. Cette année, ces jeunes se verront proposer de bénéficier d’un contrat de service civique alterné dont la particularité, par rapport à un service civique classique, est de bénéficier d’heures de formation pour les préparer à un examen. Ils auront également la possibilité d’obtenir un CAE rénové en CJA ou en établissement scolaire du 2nd degré".
 
Rédaction Web avec Communiqué







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard