FAITS DIVERS

Levée partielle des mises en examen dans l'affaire JPK


Mercredi 9 Juillet 2014 à 05:00 | Lu 59 fois

JUSTICE. Tino Mara et Tutu Manete ne sont plus soupçonnés du meurtre du journaliste Jean-Pascal Couraud.


Nouveau revirement dans le dossier JPK (le surnom de Jean-Pascal Couraud, journaliste des Nouvelles de Tahiti disparu en 1997).
Tino Mara et Tutu Manete ne sont plus soupçonnés de son meurtre. La Chambre de l’instruction de la cour d'appel de Papeete à rendu sa décision mardi 8 juillet. Mais les juges ont maintenu les mises en examen pour enlèvement et séquestration.
La Chambre de l'instruction suit donc en partie la demande du procureur général faite lors de l'audience du 17 juin dernier. La circonstance aggravante de bande organisée est annulée. Mais selon l'avocat de la famille Couraud James Lau, le juge d’instruction a encore la capacité de modifier cette mise en examen.
Maitre Quinquis, l'avocat des deux anciens membres du GIP, se félicite de cette décision. Les mises en examen de Tutu Manate et Tino Mara pour séquestration et enlèvement sont cependant maintenues.
La demande d'annulation des enregistrements sonores réalisés en 2013 aux domiciles des ex GIP est aussi annulée. Maître Quinquis obtient donc satisfaction sur deux points du dossier et reste confiant quant à la suite des investigations.
Dans cette affaire, L’ancien chef des GIP, Rere Puputauki, demeure quand à lui toujours mis en examen pour les chefs de meurtre, enlèvement et séquestration en bande organisée. Il n'avait pas saisi la chambre de l'instruction à temps.
 
.
 
 




Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard