FAITS DIVERS

Les randonneurs, secourus, ont été transportés à l'infirmerie de Mataiea


Lundi 4 Juillet 2016 à 16:59 | Lu 2911 fois

PAPEARI - Les deux randonneurs qui s'étaient perdus en montagne dimanche soir ont été retrouvés ce lundi et hélitreuillés avant d'être évacué vers l'infirmerie de Mataiea. Plus de peur que de mal pour les deux jeunes arrivés il y a peu au fenua.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Deux moniteurs de la Saga, arrivés il y a peu de métropole, se sont perdus dimanche soir sur les hauteurs des jardins de Vaipahi.   "Ce sont des jeunes moniteurs qui sont venus spécialement de métropole et qui ont profité de leur jour de repos dimanche pour faire une petite randonnée. Ils sont allés tout prêt à Papeari. Manifestement ils se sont fait surprendre par la nuit et se sont trompés de chemin. On a tous un peu hésité pour savoir exactement dans quel endroit ils étaient ce qui explique qu'on a mis un peu de temps à les retrouver", explique Henri Cornette de Saint-Cyr dit ‘Doudou’, organisateur de la Saga au micro de Tahiti Nui télévision. Doudou précise que la randonnée n'a pas eu lieu dans le cadre de la Saga mais bien sur le temps de repos des moniteurs. 

Les recherches ont démarré dans la soirée dimanche et se sont poursuivies ce lundi. Les deux jeunes hommes ont finalement été retrouvés sains et saufs dans un endroit difficile d'accès. Ils ont dû être hélitreuillés.  "Ils ont appelé, j'ai cherché, ils étaient sur l'autre vallon. j'ai entendu "on est là, on est là"", raconte Jean-Pierre Achille, sauveteur de la protection civile, qui a retrouvé les randonneurs. Les randonneurs ont raconté à leur sauveteur qu'ils se sont fait surprendre par la nuit. Sans eau ni nourriture, ils ont cueilli des bananes et des letchis. 
Les randonneurs ont été transportés à l'infirmerie de Mataiea où les médias n'ont pas pu les suivre. Ils ne sont pas blessés. 

En tout, 7 sapeurs-pompiers de la commune de Teva i Uta, 3 équipiers spécialistes en secours en milieu périlleux de la fédération polynésienne de protection civile (FPPC), 6 gendarmes, 1 officier de la DDPC et un véhicule de commandement ainsi que l’hélicoptère Inter-administration ont été mobilisés pour ce sauvetage, note le haut-commissariat. 

Plus de peur que de mal finalement. Conclusion pour Doudou : "un moniteur de voile, à mon avis, il vaut mieux qu'il reste sur l'eau qu'en montagne". 

Rédaction web avec Thierry Teamo

Jean-Pierre Achille, sauveteur qui a retrouvé les randonneurs


Henri Cornette de Saint-Cyr dit ‘Doudou’, organisateur de la Saga








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard