SOCIÉTÉ

Les points de revendications qui fâchent entre EDT Engie et syndicats


Jeudi 9 Novembre 2017 à 09:50 | Lu 1207 fois

MOUVEMENT SOCIAL - Malgré des rencontres entre la confédération syndicale CSIP, le syndicat des travailleurs de l’EDT STET et la direction de EDT Engie, la grève est effective depuis ce jeudi, zéro heure. Pour l'heure si une reprise des négociations se tiendra dans la journée, les agences sont fermées à Tahiti et dans les îles, à l'exception de celle de Pu'urai.


Archives TNTV
Archives TNTV
"Il y a eu des rencontres avec la direction toute la journée, jusqu'à hier au soir, dans les trois sociétés du groupe, et cela a abouti à un arrêt de travail.", indique Gisèle Teheiura déléguée de la CSIP, précisant que les négociations reprendront dans le courant de la journée.

Parmi les points de revendications qui ont du mal à passer pour la direction de EDT Engie, selon la déléguée, il s'agit principalement, "Concernant EDT, c'est le statut des cadres des agents de maîtrise. Chez Engie Service, la revalorisation des primes et les heures supplémentaires qui ne sont pas payées, et la prime de fin d'année qui n'est pas attribuée à cette société, la seule du groupe qui n'en bénéficie pas".

Quant à Poly Diésel qui fait partie du groupe Engie Service, "Ce sont les revalorisations de salaire de tout le personnel et les indemnités de départ à la retraite".

Selon Gisèle Teheiura, "Pour le groupe Engie, il n'est pas question de répondre favorablement à toutes ces demandes, qui datent tout de même de 2015."

 
Rédaction web 







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 15:49 Noelyn Faussane: une épicière éco-responsable

Dimanche 19 Novembre 2017 - 14:10 Vidéo - Pour que les cœurs battent au bon tempo

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017