SOCIÉTÉ

Les patrons, inquiets, attendent le vote du budget 2015


Jeudi 4 Décembre 2014 à 10:37 | Lu 156 fois

Entreprises. A part pour les entreprises de travaux publics, la création d'emplois se fait encore attendre.


La relance économique de la Polynésie se fait timidement. Les ambitions du gouvernement en 2014 étaient de préparer les entreprises à embaucher. Mais la création d’emploi n'est pas au rendez-vous. Les entreprises manquent de visibilité, sauf celles des travaux publics. 
Chez Interoute par exemple, les salariés bénéficieront pour la première fois d'une prime de fin d'année. L'entreprise a également pu embaucher une vingtaine de personnes cette année, et renouveler son parc à matériel. 

Mais elle fait exception. Selon le patron du Medef, Olivier Kressmann, la plupart des entreprises manquent toujours de visibilité. Les grands projets promis par le gouvernement, n'ont pas encore été lancés, et la situation au sein de la majorité inquiète. "Quand on voit les distensions qui pourraient conduire à une nouvelle instabilité politique, c'est un spectre extrêmement alarmant pour les chefs d'entreprises et pour les investisseurs", confie-t-il. "Aujourd'hui, le monde de l'entreprise est tourné sur de la création d'emplois, la relance économique, et pas du tout sur des problématiques internes aux politiques".

Les chefs d'entreprises attendent avec impatience le vote du budget 2015 qui contient plusieurs mesures devant participer à la relance économique du Pays. 


Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard