SOCIÉTÉ

Les nouvelles ambitions de TNTV


Mercredi 4 Mars 2015 à 17:53 | Lu 566 fois

La stratégie de la chaîne du Fenua repose sur trois axes : l’engagement à renouveler un très grand nombre de programmes, la volonté de s’inscrire dans l’évolution des usages numériques, et le développement de la couverture des grands événements locaux. Rencontre avec Philippe Roussel, le directeur général de TNTV.


L’un des engagements de TNTV est le renouvellement des programmes locaux ? Pourquoi ?
"Il y a une tendance à la télévision que TNTV a bien appréhendée : les gens ont besoin de se reconnaître dans les programmes, de se projeter dans leur culture et de vivre une expérience télé décontractée dans un monde en crise. C’est tout l’enjeu de nos programmes à travers la culture, l’histoire, l’humour et le divertissement. Nous affirmons sans complexe notre identité polynésienne, notre volonté de se développer, et  l’accélération de notre évolution pour que l'ensemble de l'écosystème de la télévision, à commencer par les producteurs, bénéficie des moyens nécessaires à la création de programmes polynésiens de qualité.
Depuis un an, nous travaillons en interne, mais aussi avec les meilleurs producteurs et réalisateurs que comptela Polynésie pour que TNTV diffuse des programmes très identifiables, ancrés dans notre histoire et notre culture. Ce portefeuille de programmes très qualitatifs est aujourd’hui composé. La série documentaire Heiva i Tahiti diffusée en ce moment en est le meilleur exemple. De même que l’exceptionnel travail réalisé en interne sur la dynastie des Pomare. Au total, cette saison télévisuelle sera marquée par une offre de 150 heures de nouveaux programmes de qualité.
Le cœur de TNTV bat pour la création et nous innovons et prenons davantage de risques. Toutes les émissions dont certaines seront très spectaculaires seront enrichies par des contenus multimédias dans une approche à 360°."

 
TNTV s’engage à réaliser plus de directs. Pour quelles raisons ?
"La télévision c’est le partage de l’émotion en famille. Et nous partageons tous cette même émotion lorsque nous assistons à une compétition sportive comme le vaa. C’est pourquoi nous investissons le champ du direct sur de grands évènements comme la Tahiti Nui vaa ou encore la Molokai Hoequi sont des exclusivités TNTV. Nous sommes la chaîne du vaa, et nous allons accompagner le sport-roi du territoire dans toutes les cases de programmes de la chaîne.
La diffusion en direct de ses compétitions demande un savoir-faire technique que nous avons développé cette année, et qui nous permet d’être opérationnels sur le terrain pour tout autre événement sportif ou culturel."

 
Comment TNTV fait-elle face à l’univers du numérique, à l’heure du web et des réseaux sociaux ?
"Notre approche est la suivante. L’émotion se vit en famille devant son poste de télévision, et de façon individuelle devant son écran d’ordinateur ou sa tablette. Nous intégrons donc les nouveaux usages dans notre offre de programmes pour entrer dans cette nouvelle ère. Dans les îles du vent, 8 foyers sur 10 possèdent un ordinateur, et 1 sur 2 une tablette numérique.
Nous saisirons donc toutes ses opportunités d’intégration du numérique dans ses programmes. Nous avons, l’année dernière, créé sur le web des chaines thématiques verticales sur l’information, le sport, la culture et le divertissement, et qui ont permis une progression spectaculaire du nombre d’internautes visitant nos deux sites. Pour 2015, nous explorons de nouvelles écritures narratives et lancerons la possibilité de voir notre chaîne en mobilité sur les tablettes numériques."

 
La télévision reste un média en forme en Polynésie ?
"On trouve dans chaque foyer en Polynésie une télévision au minimum, et souvent un deuxième poste de télévision. C’est la preuve que nous sommes bien installés au cœur des familles. La télévision locale joue un rôle social très important. Dans ce contexte, TNTV est la chaîne de cœur des Polynésiens, et réalise de très bonnes performances.
Les Polynésiens passent 4h08 par jour devant leur poste de télévision, et dans les Iles-du-Vent 120 000 Polynésiens regardent tous les jours un programme TV. La télévision est plus que jamais un média puissant et fédérateur, loin devant tous les autres médias. C’est pourquoi la télévision est moderne et en pleine forme."

 






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard