SOCIÉTÉ

Les maires des Tuamotu s’inquiètent pour l’avenir des coprahculteurs


Mercredi 13 Mai 2015 à 12:32 | Lu 209 fois

Trois maires des Tuamotu se sont déplacés mardi pour tenter de faire avancer la situation qui bloque les activités de l'huilerie de Tahiti depuis le 2 avril. Le stockage du coprah devient difficile et les armateurs ont du cesser de prendre la production depuis hier.


Les grévistes de l'huilerie de Tahiti rentrent dans leur 7ème semaine de protestation. La situation semble s'enliser chaque jour un plus puisqu'aucun accord n'est trouvé entre la direction et les grévistes.

Les maires des Tuamotu s’inquiètent pour l’avenir des coprahculteurs. " C'est les seules ressources de certaines communes des Tuamotu" affirme le maire de Tatakoto. Hier après-midi, ils ont fait le déplacement à Papeete pour essayer de faire avancer le dossier, mais les grévistes campent sur leur position avec les même points de revendications : suppression des caméras de surveillance, le 13ème mois, et le paiement des heures de nuit, des week-end et des jours fériés.

La situation pour les coprahculteurs risque de devenir catastrophique d'ici une ou deux semaines.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard