SPORT

Les footballeurs juniors espèrent porter les couleurs du fenua dans un mondialito


Mardi 3 Mai 2016 à 11:23 | Lu 1309 fois

FOOTBALL - Une association espère préparer les graines de champions à une carrière de professionnels...


Habituer les champions en herbe à leur futur environnement, pour qu'ils puissent se concentrer uniquement sur leurs performances sportives en cas de sélection dans un centre de formation national : c'est l'idée de deux éducateurs sportifs du fenua. Ensemble, ils ont monté "Horizon Football no te Tamarii o te Fenua", parrainé par M. Marama Vahirua. 

Le mois dernier, pendant les vacances scolaires, ils ont emmené neuf enfants de huit à dix ans faire la tournée des clubs de ligue 1 bretons : Nantes, Rennes et Lorient, et aussi la team de Saint Médard de Doulon. Pour la plupart de ces jeunes sportifs, ce voyage était une première : "L’idée directrice est de se dire qu’aujourd’hui, les enfants qui partent en métropole pour tenter leur chance ont entre 15 et 17 ans. Un âge trop avancé à notre goût. Nous voulons habituer les jeunes enfants aux chocs culturels, climatiques et structurels de la métropole. Histoire que si un des jeunes actuels réussi à percer, le jour où il ira en métropole ou ailleurs, il ne pensera que football et ne sera pas parasité par d’autres éléments",  explique Nicolas Broseus, l'un des organisateurs. 

Durant ce premier voyage, les membres de l'association ont pu assister à un mini mondial junior... à présent, ils souhaitent pouvoir y participer et faire briller le fenua: "Nous sommes arrivés sur Nantes, le dimanche, jour des finales du Mondial U11 d'Orvault. Et nous avons pu sentir le temps d’une fin d’après-midi l’ambiance qui règne autour de ce tournoi et cela nous a fait saliver. Le souci du détail, l’odeur du tournoi, la gestion des équipes, le commentaire des matches, les différentes langues entendues font de ce tournoi un modèle à nos yeux. Nous comptons donc réitérer cela en multipliant les entraînements auprès de nos clubs "partenaires" et participer en plus à ce Mini Mondial U11 d'Orvault" raconte Nicolas. 

L'association multiplie les récoltes de dons pour permettre à ses poulains de participer à cette compétition. 
Pour les soutenir, rendez-vous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/groups/215106022158397/?ref=ts&fref=ts
 

Laure Philiber 








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard