SOCIÉTÉ

Les élus de Mahina craignent un retour dans le rouge


Samedi 18 Juin 2016 à 19:33 | Lu 1417 fois

Les comptes de Mahina étaient à l'étude, jeudi, lors du conseil municipal de la commune. Si le budget n'est pas officiellement déficitaire, certains élus craignent que la commune retombe rapidement dans le rouge.


La situation financière de Mahina semble inquiéter les élus de la commune. Jeudi, lors du conseil municipal, les élus de l'opposition, et une élue sortie de la majorité ont voté contre la proposition de budget. Si l'équipe du tavana Damas Teuira a tout de même réussi à remporter suffisamment de voix pour l'adopter, le résultat de ce scrutin met en exergue l'inquiétude qui émane de certains élus.

Car si les comptes prévisionnels affichent un excédent de 45 millions, au mois de mars dernier ils affichaient un déficit de 41 millions. Lorna Oputu, candidate déçue des dernières élections municipales et élue sortie de la majorité s'interroge " J'estime qu'il y a quand même de quoi se faire du souci à Mahina, parce-que les éléments qui nous ont été fournis dans le document budgétaire ne sont pas bons, et augurent des mois difficiles pour Mahina. Puisque toutes les réserves que nous avons faites, 87 millions, ont été épuisées. Une partie en 2015, avec 42 millions, et le reste dans le cadre du budget 2016 avec 47 millions. (...) des dépenses inconsidérées ont été faites, et des dépenses inconsidérées en sont ressorties. Ce qui se passe c'est que si l'équipe municipale, dont je fais partie, ne se ressaisit pas, nous allons vers des mois difficiles pour Mahina et je crains que nous retombions à un niveau déficitaire dans les mois qui arrivent".

De son côté le tavana Damas Teuira affichait pourtant une satisfaction non dissimulée. "Les résultats affichent un bilan excédentaire de 45 millions. Donc on ne peut que se féliciter." a-t-il déclaré au micro de Tahiti Nui Télévision, avant d'ajouter "Ce n'est pas énorme par rapport aux années passées. La commune est obligée d'investir et nous avons besoin de crédits. Nous sommes en train d'étoffer toute la partie opérationnelle de la commune. Avec l'octroi des contrats des terres militaires, nous avons besoin de liquidités."

Lors de ce conseil municipal il a d'ailleurs été question  des projets de la commune dans les mois à venir. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils sont ambitieux. "Nous souhaitons développer tout le littoral de Hitimahana. Il est temps que Mahina fasse parler d'elle grâce à ses défis. L'un des gros projets, c'est la gestion de l'eau. On travaille sur le schéma directeur de l'eau. C'est un point fort de cette mandature " indique le tavana.

Pour mener à bien ces projets, la commune compte sur le recouvrement des charges communales (eau, assainissement, ramassage des ordures) et notamment l'installation de compteurs d'eau, dont un tiers des foyers de la commune ne sont pas encore équipés. Un manque à gagner de 400 millions Fcfp si l'on en croit le tavana. " J'appelle chaque administré de Mahina à prendre ses responsabilités et je les invite à honorer leurs redevances." indique-t-il.

Reste que cette annonce à de quoi surprendre  lorsqu'on se souvient qu'en avril 2015, le tavana de l'époque Patrice Jamet avait déjà annoncé que la commune avait employé quatre agents pour récupérer les impayés de quelques 600 familles de Mahina. Des recouvrements qui avaient alors été estimés à 150 millions de francs. Selon Lorna Oputu "Ce n'est pas qu'un problème de recouvrement, c'est une question de gestion des deniers publics. "

Au cours de ce conseil municipal, le trésorier payeur Alain Terral a indiqué que la chambre territoriale des comptes prépare un rapport sur la commune. Une procédure somme toute normale mais qui pourrait aider à démêler le vrai du faux entre les élus de la majorité et l'opposition.
Rédaction web (interview Laure Philiber)
 


Tags : comptes, Mahina





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard