SOCIÉTÉ

Les élèves remettent le fruit de leur travail au maire


Vendredi 20 Juin 2014 à 14:59 | Lu 57 fois

ECOLE. Centenaire du Bombardement de Papeete et de la Grande guerre.


Une classe de CM1 de l'école Pinai, à Papeete, a remis officiellement son carnet artistique ce vendredi 20 juin au maire de la capitale Michel Buillard. L'école Pinai, dans le cadre du devoir de mémoire, a découvert la vie du Poilu Hoatua Maono, l'arrière arrière-grand-père de l'une des élèves. Les écoliers se sont principalement basés sur les copies du bulletin cet ancien combattant et des informations fournies par sa famille. Certains éléments de réponse ont été trouvés grâce à un travail de recherche des élèves.
Ce travail a été réaliser dans le cadre de projets pédagogiques organisés par la ville de Papeete au mois de septembre, pour le centenaire du bombardement de Papeete et de la Grande guerre. 26 élèves étaient mobilisés pour ce projet.
Parmi les autres projets pédagogiques réalisés à l'occasion de ce centenaire, les prochains rendez-vous sont :
  • La confection de vêtements des années 1900 par les lycées professionnels de Faaa (Bac Pro) et Mahina (CAP) ; livraison le 24 juin, au lycée de Faa'a.
  • Une randonnée urbaine avec une classe de CM1 de l'école To'ata le 26 juin dans le cadre du devoir de mémoire avenue Pouvana'a a Oopa au monument aux morts.
  • La réalisation d'un tableau de la Zélée  par une classe 6ème du collège Taaone ;  livraison la rentrée scolaire.
  • La publication les Poilus tahitiens Morts pour la France par le collège Notre Dame des Anges, prévu pour le mois de septembre.
La commémoration de la Première Guerre mondiale va s’étaler sur 5 années, de 2014 à 2018. Les commémorations commencent au mois d'août. Papeete ouvre ses manifestations par la célébration du centenaire du bombardement de la ville par les Allemands au mois de septembre. Le programme communal de ces évènements sera intégré au programme national officiel du centenaire, grâce à l’obtention du label centenaire par le comité de pilotage (Copil). Il prévoit des expositions historiques et d’œuvres d’art, des publications, des projets pédagogiques, des conférences par des historiens, des documentaires historiques ou encore des courts métrages audiovisuels sur les Poilus tahitiens.


Tags : Papeete





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard