SOCIÉTÉ

Les confidences du père d'Ericka Bareigts


Jeudi 1 Septembre 2016 à 18:21 | Lu 5441 fois

TEMOIGNAGE - Le saviez-vous ? Le père de la nouvelle ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, vit en Polynésie depuis 17 ans. A Moorea, dans sa maison vue sur Tahiti, Jacques Couderc témoigne de l'ascension fulgurante de sa fille.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Après avoir passé une quinzaine d'années en tant qu'enseignant à Tahaa, Jacques Couderc vit à Moorea depuis 2 ans et exerce la profession de psychologue. Le père d'Ericka Bareigts habite sur les hauteurs de Temae. Il a apprit la bonne nouvelle il y a quelques jours :"ça ne m'étonne pas. Elle est si brillante cette petite. Ce n'est pas la première fois qu'elle fait preuve de rapidité et d'intelligence. Et je crois que c'est parti encore pour d'autres surprises de ce genre."

Petite, Ericka Bareigts baignait déjà dans la politique nous confie son père :"l'environnement humain dans lequel elle vivait était favorable à son développement. Mais elle penchait plutôt pour les syndicats. Très jeune, lorsqu'elle était en terminale, elle était présidente du Syndicat des étudiants. Et puis au fur et à mesure, les choses se sont étendues. Elle a fait du Droit. Je crois que c'est comme ça qu'elle a démarré en politique." 

La nouvelle de la nomination de sa fille, Jacques Couderc l'a apprit par sa soeur en direct de la Réunion :"Elle m'appelle et elle me dit, écoute, il s'est passé quelque chose dans la nuit. Ericka va être nommée ministre des Outre-Mer. Et elle me raconte. Globalement, je ne suis pas vraiment surpris parce-que c'est une personne qui est si brillante qu'elle fait des pas de géants." 

Jacques Couderc ne cache pas ses émotions. Sa fille est la personne idéale pour apporter ce qu'il faut aux Outre-Mer :"C'est une personne qui a beaucoup de capacité de vie sociale. Elle arrive très vite à s'accaparer les gens, à les intéresser et à les mettre de son côté. C'est quelqu'un qui va droit. Elle est courageuse." 

Ericka Bareigts n'a malheureusement jamais trouvé le temps de venir en Polynésie. Son travail et l'éloignement l'empêche de faire le voyage. Mais son père ne désespère pas :"Je ne sais pas comment on fera. Il faudra bien qu"un jour cela se fasse. Qu'elle vienne avec ses enfants, son mari. On trouvera bien une solution". 

Et lorsqu'on demande à Jacques si il a des conseils à donner à sa fille sur la Polynésie, il répond :"Ce n'est pas nécessaire. Sur la relation qu'elle pourrait avoir avec les Polynésiens, je la connais, ça se fera tout seul". 

 
Rédaction web avec Sophie Silberfeld


 


Ericka Bareigts avec à sa gauche, sa tante Jöelle








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard