SOCIÉTÉ

Les Tiki Toa l'aident à accepter son diabète

SANTE


Vendredi 31 Juillet 2015 à 16:59 | Lu 2418 fois

Le diabète de type 1 de la petite Haumanaoarii a été découvert alors que les Tiki Toa étaient au Portugal. De son lit d'hôpital, elle a suivi le parcours des aito, oubliant presque sa maladie.


Haumanaoarii et Naea Bennett. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Haumanaoarii et Naea Bennett. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Haumanaoarii Raino a 10 ans. Il y a peu, les médecins ont découvert son diabète de type 1. Pendant son hospitalisation, la fillette a suivi le parcours des Tiki Toa à la Coupe du Monde de beach soccer. Ils lui ont permis d'oublier sa maladie"J'aime les Tiki Toa, j'aime ce groupe. Je les ai encouragés quand j'étais à l'hôpital. Avec ma soeur on regardait les Tiki Toa. J'ai oublié ma maladie. Quand c'était l'heure de mes piqûres des fois j'oubliais parce que je regardais les Tiki Toa", raconte-t-elle, souriante, au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Haumanaoarii et sa famille connaissaient mal la maladie. Ils ont dû apprendre ensemble. C'est la vie de toute la famille qui a changé. "Maintenant je mange équilibré parce qu'il ne faut pas que je mange beaucoup comme avant. J'aime manger équilibré parce que mes parents vont me suivre et manger équilibré. (...) Avant je courais dans la cour, mais maintenant je ne fais plus de sport parce que si je fais du sport il faut que j'ai ma collation avec moi. Si je fais une hypoglycémie, ça peut être dangereux, je peux m'évanouir", explique la fillette avant de nous détailler ses piqûres quotidiennes. Malgré son jeune âge, Haumanaoarii a tout appris de sa maladie et est consciente du danger. Elle dit avoir accepté son diabète et être prête à vivre avec toute sa vie. 

Son histoire et ses messages de soutien ont particulièrement touché les Tiki Toa. Ce vendredi, lors de leur séance de dédicace à Faa'a, Haumanaoarii était aux premières loges pour le haka. Elle a pu rencontrer ses idoles, prendre des photos avec eux et recevoir une dédicace. Un moment privilégié. "C'est sûr que lorsqu'on était au Portugal et qu'on a reçu son message de soutien dans lequel elle expliquait sa maladie, ça nous a beaucoup touchés. Aujourd'hui, c'est un juste retour des choses. On voulait lui faire honneur. On est contents. On joue pour notre peuple, pour nos enfants. Le fait d'avoir pu aider cette jeune fille à avoir la force et le courage de supporter sa maladie, ça nous rend heureux. C'est pour cela que nous jouons : pour notre population et surtout pour nos enfants", a déclaré Naea Bennett, capitaine des Tiki Toa. 

Les causes du diabète de type 1 sont mal connues. Il existerait une prédisposition génétique. L'environnement aurait également un rôle. Les symptômes du diabète de type 1 sont une grande soif, des urines abondantes et un amaigrissement rapide. L'unique traitement est un apport d'insuline, par des piqûres régulières ou grâce à une pompe à insuline. 

Rédaction web. Interviews : Maite Mai / Juliano Tautu

Haumanaoarii Raino


Naea Bennett, capitaine des Tiki Toa


Haumanaoarii assiste au haka des Tiki Toa




Tags : santé, tiki toa





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard