SOCIÉTÉ

Les Miss en Polynésie : 37 millions de Fcfp injectés dans l'économie locale


Mercredi 25 Novembre 2015 à 16:54 | Lu 902 fois

MISS FRANCE 2016 - 31 Miss régionales, la Miss France 2015, Sylvie Tellier et toute une équipe sont en Polynésie. De nombreux journalistes également. L'événement offre une visibilité importante au fenua. Et le budget consacré à leur venue fait fonctionner l'économie locale, assure le partenaire officiel : le GIE Tahiti Tourisme.


Les Miss à leur arrivée en Polynésie Crédit : Karim Mahdjouba
Les Miss à leur arrivée en Polynésie Crédit : Karim Mahdjouba
Le voyage de préparation à l'élection Miss France se déroule cette année en Polynésie française. Les 31 Miss régionales sont arrivées dimanche dernier  accompagnées de toute l'équipe de préparation, ainsi que de Camille Cerf, Miss France 2015 et Sylvie Tellier, directrice de la société Miss France. De nombreux médias nationaux ont également fait le déplacement.

Pour le fenua, c'est l'occasion d'avoir une visibilité accrue en métropole. Faire venir les Miss en Polynésie était une véritable stratégie du partenaire officiel, le GIE Tahiti Tourisme. "On connaît l'attachement des Polynésiens pour les Miss et pour tout ce qui tourne autour des Miss et surtout de SA Miss. L'opportunité d'être le partenaire officiel du Comité Miss France et de l'élection Miss France avait beaucoup de sens (...) De parler de notre destination au travers de la beauté de ces jeunes filles et des expériences qu'elles vont vivre pendant qu'elles sont dans nos îles, c'était une façon de toucher environ 9.7 millions de téléspectateurs le soir de l'élection, mais aussi, avec la venue des médias qui les accompagnent, de générer énormément de visibilité de la destination pendant le mois qui va précéder l'élection", explique Gina Bunton, directrice des opérations internationales au GIE Tahiti Tourisme. Les Miss feront de la danse, du tressage, et fabriqueront même du monoï. Une belle publicité pour la Polynésie. 

Mais la venue de ces beautés a également et surtout des répercussions sur l'économie locale. "Le budget alloué à l'organisation de leur séjour s'élève à 37 millions (de Fcfp). Ce budget a été intégralement dépensé sur les prestations réalisées localement sur l'ensemble du séjour. On parle d'hébergement, de transport, les activités qu'on leur réserve, l'achat des couronnes, de leurs pareu, les accessoires nécessaires aux tournages, aux shootings photos, les associations que l'on fait intervenir pour toutes les explications culturelles, les visites des sites.... Ce budget de 37 millions bénéficie non seulement à la visibilité de la destination, mais aussi à l'ensemble de l'industrie touristique locale", détaille Camille Blanchet, responsable de communication du GIE au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Pour le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, la venue des Miss permet aussi de faire du "public relations, c'est-à-dire d'être en contact physique avec les gens qui sont des people. Les Miss sont des people. (...) Si on veut faire la promotion du Pays il faut absolument attirer ces gens, mais aussi utiliser leur réseau d'influence : lorsqu'ils twittent, lorsqu'ils envoient des images, ils touchent des millions et des millions de gens."
Outre les Miss, le ministre du Tourisme s'intéresse également à des représentants de Tour opérateurs chinois actuellement en visite en Polynésie. "Nous avons 13 directeurs de Tour opérateurs chinois qui sont actuellement en visite dans le Pays. Je vais personnellement les rencontrer cette semaine et bien les recevoir, qu'ils apprécient notre pays et leur dire que les autorités sont là. On est aussi à leur disposition. Lorsqu'il y a des problématiques à régler, c'est notre rôle."


Rédaction Web (Interviews : Karim Mahdjouba)

Gina Bunton, directrice des opérations internationales au GIE Tahiti Tourisme.


Camille Blanchet, responsable de communication du GIE Tahiti Tourisme


Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard