SOCIÉTÉ

Les 193 insistent pour rencontrer Edouard Fritch


Vendredi 4 Novembre 2016 à 17:22 | Lu 1353 fois

POLEMIQUE - Dans un communiqué, l'association 193 dénonce l'attitude du président Fritch, l'accusant de tenir des "allégations mensongères". Réitérant sa demande d'audience auprès de lui dans l'affaire des gravats de Hao, l'association rappelle au passage qu'elle "n’a aucun intérêt partisan ni aucune ambition politique si ce n’est qu’un fondement du bien commun."


Suite à la manifestation organisée par l'association 193 devant la présidence, celle-ci avait été reçu par Albert Solia ministre de l'équipement. Les deux partis n'arrivant pas à se mettre d'accord, Edouard Fritch avait fait une déclaration télévisuelle sur TNTV dans laquelle il déclarait ne pas vouloir polluer Mangareva et que "Toute la polémique engagée sur cette affaire repose, (...) sur des fondements autres que l'intérêt de la population de Rikitea".

Rebondissant sur ces propos, les 193 estime que "l’appel à plus de raison du politique, pour reprendre un de ses propos (NDLR: du président Fritch), et de sensibilité à la souffrance de la population, n’a point été perçu."

Après avoir brossé un historique rapide de l'histoire du nucléaire en Polynésie, l'association poursuit en revenant sur l'affaire des gravats de Hao. Mettant en doute les analyses des gravats où nulle trace de radioactivité n'aurait été décelée, "ceux-ci relèvent de l’Etat français, qui a toujours prétendu que les essais étaient propres" et que "l’influence de la puissance coloniale n’est plus à démontrer."

Pour les 193, si "vraiment le Président était soucieux de la population de Rikitea, il chercherait à comprendre l’inquiétude manifestée par les membres de l’Association 193 (...), et prendrait le temps de les recevoir pour trouver ensemble, une issue digne de personnes responsables et soucieuses de l’intérêt commun".

En conclusion l'association réitère sa demande d’audience auprès du Président du Pays telle que "formulée par courrier déposé le 31/10/16" et, rappelle que, "contrairement aux propos sous-entendus du Président, elle n’a aucun intérêt partisan ni aucune ambition politique si ce n’est qu’un fondement du bien commun."
 
Rédaction Web avec communiqué

Le communiqué des 193 dans son intégralité








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard