POLITIQUE

Législatives : sans le soutien du Tahoera’a, le FN retrouve son niveau


Dimanche 4 Juin 2017 à 12:08 | Lu 4607 fois

ELECTIONS - Le représentant en Polynésie du Front National, Eric Minardi, voulait croire que les bons résultats de Marine Le Pen, lors de l’élection présidentielle, seraient porteurs pour les législatives. Il n’en a rien été. Les candidats du parti d’extrême droite ont recueilli, samedi, à peine 1% des suffrages.


Ces résultats démontrent avant tout que le Tahoera’a, en appelant à voter Marine Le Pen dès le premier tour de la présentielle, a constitué un important apport de voix. Au second tour, la présidente du FN avait en effet obtenu pas moins de 42% des voix au fenua. Du jamais vu.
 
Les candidats locaux investis par le parti (Eric Minardi,  Miri Dubief et Teiva Lanteires) partaient donc la fleur au fusil pour les législatives. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme ils l’espéraient. Au total, tous trois ont donc obtenu 1% des suffrages.

Malgré tout, le vote Front National est en progression. Au premier tour des législatives de 2012, les candidats du parti avaient obtenu 0,39% des voix des Polynésiens.
Rédaction Web
 
 
 
 
 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017