FAITS DIVERS

Le tribunal se prononce en faveur de 2 élèves surveillants pénalisés par leur casier judiciaire


Jeudi 4 Février 2016 à 09:43 | Lu 950 fois

CONCOURS - Le 2 février, le tribunal administratif s'est prononcé en faveur de deux élèves surveillants pénitentiaires dont la nomination avait été suspendue à cause de leur casier judiciaire.


Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Les deux élèves avaient été reçus au concours de surveillants, respectivement à la 35e et 37e place. Mais dans une décision du 4 janvier 2016, le garde des Sceaux, ministre de la Justice les a informé que les mentions figurant sur le bulletin n°2 de leur casier judiciaire rendaient impossible leur nomination en qualité d’élève surveillant de l’administration pénitentiaire. 

Dans le premier cas, le tribunal n'a pas eu à statuer. Postérieurement à la requête faite au tribunal, la chef du bureau du recrutement et de la formation des personnels du ministère de la Justice a indiqué qu’elle avait "décidé d’annuler sa décision du 4 janvier".
Dans le second cas, le tribunal administratif s'est prononcé en faveur de l'élève. Le tribunal a décidé d'enjoindre le garde des Sceaux à admettre provisoirement l'élève a suivre sa formation. 
Dans les deux cas, les élèves avaient commis des délits "isolés", et "anciens". Une conduite en état d'ivresse pour l'un d'eux. 

La formation dispensée par l'École nationale de l'administration pénitentiaire débute le 29 février en métropole. 



​Les décisions du tribunal administratif : 

1600010.pdf 1600010.pdf  (20.38 Ko)









Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard