SOCIÉTÉ

Le tabac va augmenter de 38,7% en 2017 !


Mercredi 16 Novembre 2016 à 07:04 | Lu 15361 fois

SANTE - Dans les nouvelles lois fiscales examinées mardi en commission à l’assemblée figure l’augmentation sensible des taxes sur les cigarettes.


Lors du déjeuner de presse organisé à l’occasion de ses deux ans de pouvoir, Edouard Fritch avait laissé entendre que la Polynésie (où le tabac est encore "bon marché" comparé aux autres pays) allait sans doute voir les prix des cigarettes augmenter de façon importante pour se mettre notamment en conformité avec les recommandation de l’Organisation mondiale de la santé.
 
Ce sera bientôt chose faite. Depuis lundi, Nuihau Laurey présente à la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique de l’assemblée de la Polynésie son budget 2017 dans le détail. Et dans le projet de loi du Pays sur les mesures fiscales à l’importation figure l’augmentation du prix du tabac qui se chiffrera à 38,7%! Le texte sera présenté en séance plénière pour y être voté le 1er décembre. 
 
Initialement cette augmentation devait être mise en application dès le 1er janvier. Mais devant la grogne des importateurs, celle-ci entrera en vigueur le 1er avril prochain. Objet de leur colère : en matière de tabac, les importateurs doivent avancer le paiement des taxes avant la mise en vente des cigarettes. De ce fait, le Pays a décidé de leur laisser le temps de renégocier avec leurs banques leurs garanties financières permettant de faire les avances sur trésorerie.
 
Pour les fumeurs, la facture va être salée. A titre d’exemple, un paquet de Marlboro, aujourd’hui vendu 750 Fcfp, va franchir la barre symbolique des 1 000 Fcfp. (1 050 Fcfp). Le paquet de Winfield par 25 sera lui vendu 1 300 Fcfp. Et pour un paquet de tabac à rouler Bison, il faudra débourser 1 000 Fcfp.
 
La santé publique est bien sûr le principal argument de cette hausse. Il est vrai que la Polynésie était en retard comparé aux autres pays du Pacifique ou à la Nouvelle Calédonie. Sur la Caillou, par exemple,  le prix moyen du paquet a déjà franchi la barre des 1 000 Fcfp. Comme toujours lors de ces hausses, ce sont les jeunes qui sont visés : le prix est un vrai obstacle à leur consommation contrairement aux fumeurs réguliers qui, en général, ne sont pas freinés par les hausses.
 
En Polynésie, les dernières études chiffrent à plus de 40% le nombre de fumeurs. Et c’est un chiffre en augmentation depuis 1995, notamment dans la tranche 18-24 ans. 
Mais cette augmentation va aussi produire une manne financière non négligeable. Actuellement les taxes sur le tabac rapportent près de 5 milliards de francs par an. Lors de la dernière augmentation en 2014 (23% en moyenne) le Pays espérait récupérer 700 millions de francs supplémentaires. Avec ce nouveau palier, le Pays estime les recettes supplémentaires à 2 milliards par an.
 
De quoi soulager, un peu, le budget de la CPS… 
 

Bertrand Parent








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard