POLITIQUE

Le reo ma'ohi sera enseigné en 6e


Mercredi 13 Juillet 2016 à 18:25 | Lu 7403 fois

CONSEIL DES MINISTRES - La demande d'intégrer l'enseignement des langues et culture polynésiennes en classe de 6e a été validée au niveau national. Le reo ma'ohi fera donc partie du programme des 6e. La DGEE travaille actuellement sur le programme de langue tahitienne pour les CM1, CM2, 6e.


La valorisation du reo ma'ohi est un sujet sensible au fenua. Une langue qui se pratique de moins en moins par les plus jeunes notamment. Le ministère de l'Education représenté par Nicole Sanquer a défendu la compétence de la Polynésie à mettre en place un enseignement des langues polynésiennes en 6e. Une compétence reconnue par la loi organique du 27 février 2004 portant statut d'autonomie de la Polynésie française.

Cette demande a été validée au niveau national entre autres par le Haut comité de l'éducation. Pour la rentrée de 2016 en Polynésie française, la direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) travaille actuellement sur le programme de langue tahitienne pour le cycle 3 (CM1, CM2 et 6e).
 
(Compte-rendu du conseil des ministres)
 

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
 
> 27e édition du Congrès des communes de Polynésie française
> Transition énergétique : des centrales hybrides pour les archipels éloignés
> Financement d'investissements : emprunt d'1 milliard de Fcfp auprès de la Socredo
> Nouvelle hausse pour le tourisme au mois d'avril
>Dispositif d'aide à l'équipement des petites entreprises
> Dispositif d'aide pour la revitalisation des commerces de proximité et des restaurants
>Convention de mise à disposition du logiciel Prodige par l'Université de la Polynésie française au Pays
> Soutien à la création audiovisuelle et numérique pour la série télévisée « Al Dorsey »
> Durée maximale hebdomadaire dans le secteur de la manutention portuaire
> Ouverture des centres de vacances et de loisirs
> Réglementation de la circulation maritime pour la course Te Aito
> Classement de 18 espèces maritimes dans la commune de Fakarava selon le code de l’environnement de la Polynésie française
> Subvention de fonctionnement pour l’association des éditeurs de Tahiti et des îles
> Subvention de fonctionnement pour l’association « Team jeunesse de Parea »







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard