FAITS DIVERS

Le récit terrifiant de l'attaque de requin à Makemo


Mardi 19 Avril 2016 à 17:49 | Lu 9284 fois

PECHE - Hoatua Iotua, victime lundi d'une attaque de raira dans la passe de Makemo, a livré à TNTV le glaçant témoignage de son combat contre le requin, avec son cousin, Teva Tokoragi, qui est toujours hospitalisé.


Le récit terrifiant de l'attaque de requin à Makemo
Tout commence comme une partie de pêche classique pour ces deux Paumotu : Hoatua, 22 ans, flèche un poisson, et un requin gris de récif veut s'en emparer. Pas vraiment une surprise dans une passe où la faune sous-marine est abondante. Teva, 27 ans, est alors en train de descendre, depuis la surface. Il veut éloigner le raira avec son fusil, mais la flèche transperce le requin dans le dos.

L'animal semble assommé. Les deux pêcheurs tentent de le remonter pour récupérer leur flèche. C'est là que tout se gâte. "Soudainement, il a chargé mon cousin" se souvient Hoatua. "Mon cousin serrait le requin avec sa main qui était dans la gueule du requin, pour que le requin ne déchire pas son bras ; après, je suis arrivé derrière lui, je l'ai attrapé, lui et le requin, pour que le requin ne s'agite pas et ne déchire pas son bras".

Les deux hommes nagent tant bien que mal vers leur kau. Teva tient le bateau de sa main libre, tandis que Hoatua frappe le requin à coups de poing. Il finit par lâcher. Teva parvient à monter sur le bateau.
"J'ai commencé à monter sur le bateau, mais il est revenu sur mon genou, donc je suis tombé dans la mer et j'ai eu un autre combat avec le requin : je l'ai encore attrapé pour ne pas qu'il déchire mon genou, mais en même temps je me souciais de mon cousin qui perdait beaucoup de sang".

Les deux hommes tentent même de couper la queue du requin pour "qu'il se vide de son sang" et s'affaiblisse. Mais Teva n'a plus d'énergie. Alors qu'il est encore prisonnier de la mâchoire du raira, Iotua s'apprête à dire à son cousin "de prendre le bateau et de rentrer au village". Mais il réussit à serrer la gueule du requin entre ses deux bras, qui finit par lâcher.

Les pêcheurs parviennent à rejoindre le village. Ils sont pris en charge par les infirmiers du dispensaire, puis par le médecin qui a fini son contrat depuis la veille, mais reprend du service.
Teva, évasané, atteindra l'hôpital du Taaone après huit heures de souffrances. Nous avons choisi de ne pas vous montrer d'images de leurs blessures impressionnantes. Teva a perdu un litre de sang selon son entourage, et il est sérieusement blessé au mollet et à la main. Iotua, lui, a eu la chair déchirée autour du genou. Il a été recousu sur place et viendra à l'hôpital cette semaine, par un vol régulier. 
Mike Leyral

Le témoignage de Hoatua Iotua








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 14:33 Court-circuit à la pâtisserie Hilaire

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard