SPORT

Le premier ministre du Vanuatu comprend la défection de la Polynésie française au mini-jeux


Jeudi 9 Novembre 2017 à 16:16 | Lu 1159 fois

MINI-JEUX - Edouard Fritch s’est entretenu, jeudi, avec le Premier ministre du Vanuatu, Charlot Salwai, présent également à Rome, pour une rencontre, avec les pays membres du Forum des îles du Pacifique. À cette occasion, il a évoqué les raisons pour lesquelles la Polynésie française ne se rendra pas aux Mini Jeux du Vanuatu.


Crédit photo: Présidence
Crédit photo: Présidence
Le président Fritch a indiqué au Premier ministre du Vanuatu qu’il était navré de la décision et de l’entêtement du Conseil des Jeux à ne pas vouloir prendre en compte la règlementation de la Polynésie française dans le domaine du sport, et ce particulièrement par rapport à l’inscription par le Conseil des Jeux d’une fédération qui ne peut représenter le Pays car non délégataire de service public.
 
A cet égard, le Premier ministre du Vanuatu a indiqué que les personnes participant à de telles manifestations sportives devaient effectivement être choisies par des fédérations reconnues dans leur pays.
 
Rédaction web avec communiqué






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 11:25 Eddy Bellais remporte le titre IKFB

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017