SOCIÉTÉ

Le plan cancer prend forme


Vendredi 4 Avril 2014 à 15:45 | Lu 76 fois

SANTÉ. Réunion du premier comité de pilotage.


La pathologie cancéreuse est actuellement la seconde cause de décès en Polynésie française et le nombre de nouveaux cas de cancers n’a cessé de croître durant la dernière décennie pour atteindre 600 nouveaux cas en 2010. Malheureusement, les nouveaux cas de cancers ne vont cesser d’augmenter dans les années à venir, essentiellement en raison de l’accroissement démographique et du vieillissement de la population polynésienne en lien avec l’augmentation de l’espérance de vie. C’est pourquoi le système de santé polynésien doit s’adapter. Le Conseil des ministres a donc décidé l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan dédié spécifiquement au cancer dont les 5 axes prioritaires sont : la prévention, le dépistage, l’organisation des soins, l’accompagnement du patient et l’observation de la pathologie cancéreuse. La méthodologie pour l’élaboration de ce plan cancer durant l’année 2014 consiste à associer à la réflexion l'ensemble des acteurs concernés à travers la constitution de groupes de travail, ceci afin de favoriser l'implication de ces mêmes acteurs dans la mise en œuvre d’un plan quinquennal 2015-2020. Le premier comité de pilotage (COPIL) s’est réuni ce vendredi 4 avril. Ce comité est constitué de membres des institutions suivantes : ministère de la Santé, commission de santé de l’Assemblée de Polynésie française, Direction de la santé, Direction des affaires sociales, centre hospitalier de la Polynésie française, Caisse de prévoyance sociale, représentant des usagers et ordre des médecins. La méthodologie a été portée à la connaissance de ce comité et après discussions, les thématiques suivantes ont été validées : - prévention primaire, - dépistage du cancer du sein, - dépistage du cancer du col de l’utérus, - dépistage du cancer colorectal, - organisation des soins et parcours du patient, - organisation des soins et dispositifs diagnostiques et thérapeutiques, - accompagnement du patient, - observation de la pathologie cancéreuse, - réglementation, - inégalités sociales de santé. Des groupes de travail vont débuter leur réflexion dans les prochaines semaines et œuvreront à la définition d’objectifs et d’actions à privilégier dans chacune des thématiques. L’ensemble de ces travaux sera centralisé et constituera ainsi le plan cancer polynésien 2015-2020. Le 6 mai prochain, un séminaire visera à réunir un maximum d’acteurs de santé afin de les entraîner dans la dynamique qui permettra d’aboutir à des recommandations à la fin du mois d’octobre. Le Copil a prévu de se réunir tous les trois mois pour suivre, orienter et valider les travaux des groupes. Le Plan cancer sera ensuite proposé au Conseil des Ministres et à l’Assemblée de la Polynésie française avant la fin de l’année.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard