SOCIÉTÉ

Le malaise perdure à la CPS : "nos revendications sont uniquement relationnelles"


Lundi 6 Avril 2015 à 18:50 | Lu 370 fois

Le malaise perdure à la CPS. Les grévistes cherchent désespérément à sortir du conflit après deux semaines de blocage.


Les représentants de certains syndicats de la CPS (CSIP et O oe to oe) ont donné des précisions sur leur situation, ce lundi. Les grévistes cherchent désespérément à sortir du conflit. Ils ont souhaité rencontrer la direction et le conseil d'administration aujourd'hui, mais Régis Chang et Yves Laugrost n'ont pas pu se libérer.

Les discussions devraient reprendre demain matin mais les syndicalistes demeurent intransigeants sur un point : le renvoi du directeur, Régis Chang.

"Nous n'avons aucune revendication salariale. Nos revendications sont seulement relationnelles ! (....) Depuis que le directeur est là, il n'arrête pas de harceler le personnel (...) et de traiter les employés de la CPS d'ânes. Il dirige 400 ânes à la CPS! " nous confie Arthur Nouveau, le représentant du syndicat CSIP.

" Le problème est grave ! Les employés sont sous pression, dépressifs et certains sont suivis par des psychologues (...) Les dossiers vont suivre devant la justice " ajoute-t-il.






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard