SOCIÉTÉ

Le haut-commissaire a rencontré 25 réservistes polynésiens de la gendarmerie


Jeudi 21 Juillet 2016 à 17:32 | Lu 1830 fois

SÉCURITÉ - Le niveau Vigipirate est maintenu en vigilance renforcée en Polynésie. René Bidal a rappelé que la réserve opérationnelle est "une capacité supplémentaire qui est offerte au commandement de la gendarmerie du territoire pour renforcer les brigades en tenant compte des spécificités des communes concernées."


Crédit : haut-commissariat
Crédit : haut-commissariat
Le Haut-Commissaire René Bidal, est allé, ce jeudi matin, à la rencontre de 25 jeunes polynésiens engagés dans la réserve opérationnelle de gendarmerie pour la Polynésie française. "C’est une capacité supplémentaire qui est offerte au commandement de la gendarmerie du territoire pour renforcer les brigades en tenant compte des spécificités des communes concernées", a déclaré René Bidal. Il sont en tout 96 volontaires dans la gendarmerie, selon un précédent communiqué du haut-commissariat.
 
Ce jeudi, René Bidal a précisé que dans le contexte national, cette réserve opérationnelle a vocation à être augmentée en fin d’année pour atteindre environ 200 jeunes qui serviront dans la réserve opérationnelle de gendarmerie pour la Polynésie française. 

Après l'attentat de Nice, le haut-commissaire a demandé "que soit rappelé aux forces de l’ordre mobilisées qu’elles doivent assurer une surveillance des sites sensibles comme cela leur a déjà été signalé à la suite des attentats de novembre 2015". 
Mardi, le haut-commissaire a annoncé que le niveau Vigipirate est maintenu en "vigilance renforcée" au fenua. 



Rédaction web avec communiqué de presse

Crédit : haut-commissariat
Crédit : haut-commissariat








Dans la même rubrique :
< >

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard