SOCIÉTÉ

Le gouvernement part à la chasse aux décharges sauvages


Vendredi 22 Mai 2015 à 16:28 | Lu 181 fois

Le gouvernement a signé une convention avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) pour tenter de mettre fin aux décharges sauvages qui s'entassent dans les communes


Le gouvernement veut en finir avec les décharges sauvages qui se multiplient dans les communes. Certaines n'arrivent pas à en venir à bout. Les populations minimisent parfois les conséquences de ces déchets sur l'environnement. Car, ils ne sont pas sans risques : pollution des sols, pollution des eaux, émanation de gaz toxiques, mauvaises odeurs ... Des campagnes de ramassage des déchets sont fréquemment mises en place par les communes, sans résultats.

"Les communes constatent les infractions et des dépôts sauvages mais malheureusement le circuit judiciaire derrière est très long, voir inefficace puisque la majorité des constats et des plaintes qui pourraient être engagées sont généralement sans suite" explique Gilles Lorphelin, le directeur général des services de Mahina

"Ce n'est pas par la voie des plaintes que des solutions vont être trouvées (...)" il n'y a pas de réponses types, le problème il est là. Cela dépend du type de décharge et du type de déchet" affirme le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu." 

Les solutions seraient différentes pour chaque communes et dépendraient des déchets. "Nous avons besoin de discuter avec l'ensemble des communes de Polynésie de façon à ce qu'on puisse avoir des outils juridiques et de poursuites qui soient performants comme la police de la route " ajoute Gilles Lorphelin,
 
Le pays espère recenser l'ensemble de ses décharges avant le début de l'année 2016.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard