FAITS DIVERS

Le frère de Laurent Bourgnon est en Polynésie

DISPARITION


Vendredi 26 Juin 2015 à 09:19 | Lu 1854 fois

Interrogé sur une alerte tardive des secours, le frère de Laurent Bourgnon dit ne pas savoir ce qui s'est exactement passé mais vouloir se concentrer sur les recherches


Yvan Bourgnon à son arrivée à l'aéroport de Tahiti Faa'a. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Yvan Bourgnon à son arrivée à l'aéroport de Tahiti Faa'a. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le frère de Laurent Bourgnon est arrivé au fenua ce vendredi matin. Il participera aux recherches pour retrouver le navigateur disparu mercredi lors d'une plongée au niveau de l'atoll de Toau près de Fakarava aux Tuamotu. "On arrive en renfort. On va partir dès ce midi sur Fakarava pour récupérer Jumbo le bateau de Laurent. On va assister aux dernières recherches possibles. On a encore, on le sait, 3 à 4 jours devant nous pour essayer de le sauver", explique Yvan Brugnon à sa descente de l'avion. "On sait clairement que l'hypothermie on n'est pas tellement exposés ici avec une eaux à 27°. C'est plus la déshydratation. On peut tenir 4 ou 5 jours", estime le frère du disparu, également navigateur reconnu."Baisser les bras avant ce délai, ce serait débile."
Yvan Bourgnon compte scruter l'atoll de Toau dans les moindres recoins. "Tout l'atoll n'a pas encore été dépouillé. Il est peut-être encore sur un platier parce que  ce n'est pas évident à repérer un bonhomme comme ça sur un platier. Je ne viens pas pour dire que ça a été mal fait, je viens pour donner des bras supplémentaires", déclare-t-il aux médias. Yvan Bourgnon remercie d'ailleurs le MRCC et tous les bénévoles qui participent aux recherches. 

Interrogé sur une alerte tardive des secours, le frère de Laurent Bourgnon dit ne pas savoir ce qui s'est exactement passé mais vouloir se concentrer sur les recherches"Il y a eu un petit décalage dans le déclenchement de l'alerte. Après, vous savez les gens ne sont pas forcément habitués à la survie, ils ne sont pas formés pour ça. Je ne sais pas ce qui s'est passé exactement. On n'est pas là pour critiquer qui que ce soit. Il faut être dans l'action. Il n'y a que ça à faire. On a 4 jours pour être dans l'action. C'est tout ce qui compte."

Le haut-commissaire Lionel Beffre était également à l'aéroport. Il se trouvait dans le même avion qu'Yvan Bourgnon. "Aujourd'hui, on essaie de recentrer les recherches sur le lieu précis où il a fait sa plongée", a-t-il annoncé. Interrogé, Lionel Beffre a assuré qu'il n'y avait pas de date butoir pour arrêter les recherches. "On essaie tous les jours d'adapter les recherches en fonction de ce que l'on trouve ou ne trouve pas la veille. On fera le maximum pour le retrouver". 

Rédaction Web (Interviews : Thomas Chabrol)

Yvan Bourgnon, frère de Laurent


Lionel Beffre, haut-commissaire de la république en Polynésie française








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 14:33 Court-circuit à la pâtisserie Hilaire

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard