FAITS DIVERS

Le disparu de Takapoto n'était pas un simple plaisancier


Vendredi 9 Septembre 2016 à 09:33 | Lu 5266 fois

ENQUÊTE - C'est une information relayée par nos confrères de La Dépêche de Tahiti. Le disparu de Takapoto ne serait pas un simple plaisancier inoffensif. Il s'agirait d'un escroc américain.


Son navire avait été retrouvé le 10 juillet sur le récif de Takapoto. (Google map)
Son navire avait été retrouvé le 10 juillet sur le récif de Takapoto. (Google map)
En juillet dernier, un corps a été retrouvé sur un navire échoué à Takapoto. Le MRCC avait été alerté par une femme sans nouvelles de son mari. Ce sont les mutoi qui ont découvert le corps. Mais lorsque les gendarmes sont arrivés le lendemain, la dépouille avait disparu. 

Selon La Dépêche de Tahiti, l'occupant du voilier s'appelait Louis Schooler. Il était parti en solitaire de Solana Beach, près de San Diego, en Californie, pour rejoindre Tahiti. L'homme de 64 ans était poursuivi pour des arnaques immobilières par la commission américaine des opérations en bourse... 

Louis Schooler et son frère John vendaient depuis près de 30 ans titres financiers et immobiliers à des investisseurs privés, explique La Dépêche de Tahiti.
En 2011, plus d’une vingtaine de clients ont accusé leur société d’avoir construit une chaîne de Ponzi. L'entreprise, WFP, a dû fermer ses portes. 
La chaîne de Ponzi est une arnaque frauduleuse. Elle génère des revenus pour les plus anciens investisseurs grâce aux apports de capitaux des nouveaux. L'arnaque repose sur l’utilisation des fonds des nouveaux investisseurs pour payer les premiers arrivés. 

En septembre 2012, la Securities and Exchange Commission, a porté plainte contre la société WFP et Louis Schooler. Schooler est accusé d'acheter des terres non viabilisées et de les revendre "à des prix outrageusement gonflés, à des pools d’investisseurs peu sophistiqués", sans jamais révéler sa marge, énorme, et trompant les investisseurs sur la valeur réelle des terres. 
Le 21 janvier, l'homme a été condamné à rembourser 147,6 millions de dollars (soit environ 16 milliards de Fcfp) de profits mal acquis.

Toujours selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, aucun certificat de décès n'a encore été délivré pour le disparu de Takapoto. Certains se demandent si Louis Schooler aurait pu élaborer un plan pour faire croire à sa mort. 
 
Rédaction Web 







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard