MONDE

Le cyclone Winston s'éloigne de Fidji, pas encore de bilan


Samedi 20 Février 2016 à 17:23 | Lu 4007 fois

PACIFIQUE - Le puissant cyclone Winston s'est abattu ce week-end sur les Fidji. Il a atteint le stade de super cyclone en catégorie 5. Les rafales de vent ont atteint les 300 km/h. L'Etat de catastrophe naturelle est déclaré. Difficile pour l'heure d'établir un premier bilan.


Capture d'écran vidéo
Capture d'écran vidéo
Avec des rafales jusqu'à 300 km/h, le cyclone Winston  est considéré comme le plus intense qu'ait connu les Fidji depuis 50 ans.  
Le couvre-feu imposé par les autorités  devait être levé à la mi-journée dimanche heure locale (ce samedi heure de Polynésie) selon l'ambassade de France que Tahiti Nui Télévision a pu joindre. Les communications sont coupées dans la majorité de l'archipel qui compte 322 îles. 

Les prévisionnistes du centre Météo de Nadi ont confirmé ce samedi matin que le cyclone s'éloignait vers l'ouest des deux îles principales. "Ce matin, nous avons enregistré des rafales jusqu'à 185 km/h. Mais nos prévisions ont estimé des vents moyens de 250 km/h. Maintenant , le vent baisse en intensité doucement, mais nous sommes encore en plein dans ce système dépressionnaire. Donc la pluie n'a pas cessé. Il y a toujours de grosses intempéries même si ce n'est pas aussi violent que la nuit dernière", nous a confié Misaele Funaki du Fiji meteorological Service. 

Au lendemain du passage du cyclone, il est difficile de faire un bilan des dégâts notamment dans les nombreux hôtels que compte l'archipel. Les lignes téléphoniques sont coupées. 
"La majorité des îles était exposée au cyclone et aucune n'a été épargnée par les intempéries, excepté quelques unes situées du Sud de notre position. Mais oui, le cyclone est passé sur tout l'archipel et tout le monde s'est préparé", a déclaré Misaele Funaki. 
Plus de 700 centres d'évacuation avaient été prévus dans l'archipel mélanésien qui compte 900 000 habitants. L'état de catastrophe naturelle a été déclaré. 

(Reportage Thomas Chabrol)

Misaele Funaki, prévisionniste du Fiji meteorological Service (par téléphone)








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard