SOCIÉTÉ

Le changement climatique ne toucherait pas de la même manière hommes et femmes


Mercredi 23 Juillet 2014 à 10:49 | Lu 40 fois

ATELIER. Les Femmes francophones d'Océanie demandent une meilleure intégration des différents acteurs et des genres dans les projets écologiques.


Après le colloque à Moorea la semaine dernière, l'UFFO-Polynésie (Union des femmes francophones d'Océanie) s'est réunie à l'Assemblée de la Polynésie française du 21 au 22 juillet pour un atelier sur le projet Intègre, qui vise à développer les activités côtières à Tahiti iti, Opunohu (Moorea), Raiatea et Tahaa. En conclusion de ces deux journées de réflexion, l'UFFO recommande que le développement durable prenne en compte l'avis de tous les acteurs : experts, politiques et membres de la communauté locale.
Selon l'UFFO, les femmes ne sont pas touchées de la même façon que les hommes par le changement climatique. Pour ce lobby originaire de Nouvelle-Calédonie, la gestion de l'environnement et le développement durable passe nécessairement par une politique où les deux sexes sont aidés différemment.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard