FAITS DIVERS

Le braqueur de Rikitea condamné à cinq ans ferme


Mardi 4 Avril 2017 à 17:22 | Lu 1295 fois

JUSTICE - L'homme qui avait braqué en 2012, l'agence postale de Rikitea, menaçant d'un couteau l'employée, et s'enfuyant avec un butin d'un peu plus de quatre millions, a été condamné ce mardi à cinq ans de prison ferme et à rembourser la somme dérobée. Il devra également dédommager l'employée de l'agence à hauteur de 700.000 francs.


Le 12 mars 2012 un homme vêtu d'une combinaison de plongée, portant des gants et un casque de moto fait irruption dans l'agence postale de Rikitea. Il menace la guichetière avec un couteau et repart avec la caisse qui contenait plus de 4 millions. L'enquête a été laborieuse et la peine prononcée ce matin a été un soulagement pour la principale victime de ce braquage.
 
L'homme s'est fait repéré à cause de son train de vie qui a soudainement changé. En l'espace de peu de temps, lui qui émargeait au smic, s'est acheté une moto et une voiture neuve. Questionné à ce sujet par les gendarmes, il leur avait déclaré qu'il "faisait du trafic de paka" et de donner des noms de ses clients ou fournisseurs.
 
L'homme avait été conduit à Nuutania où durant ses trois mois de détention, celui ci s'est vanté de ses exploits de braqueur à ses codétenus. Codétenus qui se sont empressés de le balancer aux forces de l'ordre. Entre temps les gendarmes vérifiaient tout de même les déclarations du soi disant trafiquant et n'arrivaient à recouper aucun témoignage, ce qui leur semblait étrange. La lumière est donc venue de Nuutania.
 
S'il n'avait pas traumatisé par son acte l'employée de l'agence, c'en serait risible. Mais voila, l'employée malmenée par le malfrat, garde encore aujourd'hui des séquelles du braquage.
 
En pleurs à la barre, elle ne pouvait s'exprimer en présence du prévenu. Les premier mots qu'elle a lâchés étaient  qu' "elle rêve de le tuer tous les soirs". Outre le traumatisme subit, s'est ajouté la cabale menée par certains habitants de l'île qui la soupçonnaient d'être la complice du braqueur, vu que l'argent n'avait pas été retrouvé, ni le braqueur d'ailleurs. Elle est sortie de la salle d'audience soulagée par le jugement. Selon son avocat elle peut enfin commencer à se reconstruire.
 
Le prévenu a été conduit directement à Nuutania par une escorte policière. Le juge l'a condamné à 5 ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Il devra rembourser les 4  416 000 Fcfp dérobés. Il devra également dédommager sa victime à hauteur de 700.000 francs.
 
 
Rédaction Web avec Sam Teinaore






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017