SOCIÉTÉ

Le baleineau échoué à Tautira est décédé


Vendredi 12 Août 2016 à 10:16 | Lu 9611 fois

MAMMIFÈRES - Le baleineau qui avait été retrouvé il y a quelques jours coincé au niveau de la passe à Tautira est décédé. Alertée par la population, l'association Mata Tohora s'est rendue sur les lieux et a confirmé la mort du cétacé. Il est resté 48 heures sans s'alimenter. La direction de l'environnement est à Tautira ce vendredi matin pour évacuer le baleineau


Crédit photo : Mata Tohora
Crédit photo : Mata Tohora
C'est une triste nouvelle. Sauvé il y a deux jours par la population de Tautira, le baleineau n'a visiblement pas retrouvé sa mère. Il n'a donc pas été alimenté. Il semblerait que ce serait une des hypothèses de son décès. Selon Agnès Benet, présidente de l'association Mata Tohora, le baleineau mesure moins de 4 mètres, ce qui confirme son âge très jeune. Pendant 48 heures, il s'est retrouvé sans sa mère et donc sans s'alimenter.
 
Les habitants de Tautira présents lors de son premier échouage semblent dire qu'il s'agit du même baleineau. La question que se pose l'association et de savoir pour quelle raison il s'est séparé de sa mère. Soit elle a été dérangée par des mâles ou par d'autres prédateurs. Avertie par la population, l'association Mata Tohora s'est rendue sur les  lieux, ce jeudi pour faire un état des lieux du baleineau décédé.
 
Une opération possible avec l'autorisation de la Direction de l'environnement. " Nous rappelons que les mammifères marins sont des espèces protégées ; par conséquent toute intervention sur ces animaux nécessite les autorisations de la Direction de l'Environnement", rappelle Mata Tohora sur sa page Facebook.
 
Pour des raisons de sécurité, la direction de l'environnement effectue ce vendredi matin une opération pour évacuer la carcasse du mammifère. "Pour votre sécurité, il est interdit de rester près de la carcasse en décomposition jusqu'à ce qu'elle soit retirée", souligne l'association de protection des baleines. Il convient également de rappeler que si des baleines et leurs petits se trouvent dans nos lagons, il peut s'agir d'une manière de se protéger des prédateurs. Il est donc important de ne pas les déranger. Eviter les attroupements pour ne pas mettre ces cétacés en stress et provoquer d'éventuels échouages. 


 
Rédaction Web 








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard