POLITIQUE

Le Tapura satisfait du score d'Alain Juppé en Polynésie


Dimanche 27 Novembre 2016 à 15:24 | Lu 2483 fois

PRIMAIRE - Contrairement aux résultats nationaux, c’est Alain Juppé qui est arrivé en tête de la primaire en Polynésie avec 7560 suffrages soit plus de 2000 voix supplémentaires par rapport au premier tour. Pour le Tapura, soutien d'Alain Juppé, c'est eux qui ont gagné la primaire en Polynésie.


Alain Juppé lors de sa visite à Tahiti en juillet 2016. Crédit photo; Mike Leyral
Alain Juppé lors de sa visite à Tahiti en juillet 2016. Crédit photo; Mike Leyral
Comme au premier tour, le candidat du Tapura est arrivé en tête dans 10 bureaux de vote sur 13. Les résultats étaient parfois très serrés dans certaines communes. Pour son comité de soutien, mené par Tearii Alpha, la venue d’Alain Juppé en Polynésie a marqué les esprits.

D'ailleurs, pour le représentant d'Alain Juppé en Polynésie, "C'est le parti d’Édouard Fritch qui a gagné la primaire". Constatant  que sur 2 647 nouveaux électeurs venus voter, Alain Juppé a gagné 2 127 voix supplémentaires, pour le ministre du Logement, c'est "une preuve que la mobilisation du Tapura a été la plus forte, même au second tour" a t-il déclaré au micro de nos confrères de Radio1.

Sans vraiment l'avouer, les deux partis autonomistes polynésiens misaient sur cette primaire pour compter leurs troupes avant les prochaines échéances électorales locales. Sur le papier, il semblerait que le Tapura, parti présidé par Edouard Fritch soit le mieux placé vu le score d'Alain Juppé en Polynésie.

Mais l'écart des voix entre les candidats du Tapura et du Tahoeraa n'est pas énorme. Seuls 8.5 points séparent Alain Juppé de François Fillon. Le Tahoera'a avec à sa tête Gaston Flosse commence à fourbir ses armes en vue des prochaines confrontations électorales locales. Et pour eux cela commence par un voyage à Paris pour rencontrer François Fillon.

Quoi qu’il en soit, les deux partis autonomistes se retrouvent ensemble, unis derrière la bannière du candidat des Républicains pour l’élection présidentielle, pour le meilleur ou pour le pire.
 
Rédaction Web







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 11:03 Les maires polynésiens veulent se faire entendre

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017