POLITIQUE

Le Tahoeraa décide de ne plus participer aux primaires de la droite et du centre


Mercredi 20 Juillet 2016 à 10:15 | Lu 2051 fois

PRÉSIDENTIELLE 2017 - Le parti de Gaston Flosse fait machine arrière : il se retire des primaires des Républicains en vue de la présidentielle et, de fait, ne soutient plus Alain Juppé qui arrive au fenua samedi.


Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Teura Iriti déclarait mardi dans notre journal télévisé qu’elle regrettait que son parti le Tahoeraa, qui soutenait officiellement Juppé, ne soit pas associé à la visite du maire de Bordeaux au fenua (du 23 au 27 juillet). Son parti vient finalement de décider de "ne pas participer aux primaires des Républicains". Une position prise par le conseil politique du Tahoeraa le 13 juillet mais rendue publique seulement mardi soir sur le site Internet du parti.
"Cette décision a été approuvée à une très large majorité des membres présents, détaille le communiqué. Elle s'explique par le fait que le candidat Alain Juppé, auquel le Tahoera'a Huiraatira a apporté très tôt son soutien, n'a finalement pas répondu aux différentes propositions du parti. Le Tahoera'a Huiraatira n'a pas été sollicité pour l'élaboration de son programme de visite chez nous, tout comme il n'a pas répondu à son souhait de voir le président délégué du mouvement, Marcel Tuihani, être désigné co-représentant du candidat dans le cadre de cette campagne présidentielle."

Comme nous l’expliquions mardi, Alain Juppé, pourtant un chiraquien historique, ne souhaite pas apparaître aux côtés de Gaston Flosse, l’homme aux multiples affaires judiciaires, et n’a donc prévu aucune rencontre avec les membres du Tahoeraa. "Considérant que notre soutien n'était sans doute pas nécessaire, le bureau exécutif a donc décidé de ne plus participer aux primaires et de ne pas s'associer au programme d'Alain Juppé".

Le parti de Gaston Flosse affirme enfin que son positionnement pour la présidentielle 2017 "dépendra du résultat des primaires des Républicains" et "se prononcera le moment venu".


Bertrand Parent







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard