SOCIÉTÉ

Le Smig augmente de 1 %


Lundi 8 Septembre 2014 à 11:16 | Lu 364 fois

SALAIRES. Indice des prix à la consommation et transport aérien du mois de juillet 2014.


L’indice des prix à la consommation pour le mois de juillet publié par l'Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF) fait apparaître le poids prépondérant de la hausse conjoncturelle des billets d’avion à l’international, comme c’est le cas à chaque haute saison, et qui impacte sensiblement l’indice général au-delà du seuil des 2%.
En raison des effets d’une telle hausse sur la revalorisation du Smig et compte tenu des observations formulées par le PDG de la compagnie Air Tahiti Nui à propos de la hausse des tarifs aériens, Gaston Flosse dans un courrier adressé au directeur de l’ISPF, a demandé qu’il soit procédé à d’ultimes vérifications afin de s’assurer de la validité des relevés concernant le transport aérien, en précisant que la réponse du directeur de ISPF "clôturera toute discussion sur le sujet, car il n’est pas question pour moi de mettre en doute votre indépendance technique".
 
Le directeur de l‘institut, après avoir réuni les principale compagnies aériennes, confirme en retour les chiffres publiés. Il indique "qu’entre juillet 2011 (période où l’indice général des prix à la consommation a déclenché la dernière revalorisation du Smig) et juillet 2014, l’indice général des prix à la consommation a progressé de 2,3%. Cette évolution sur 3 ans occasionne, selon la règlementation, une revalorisation automatique du salaire minimum".
Il ajoute, que "cette augmentation des prix de 2,3% sur trois ans peut être considérée comme relativement faible et conforme à la conjoncture économique des pays développés. Sur la même période, l’indice hors transport aérien international progresse de 2,2% et évolue ainsi de la même manière que l’indice général. Les évolutions des prix du transport aérien n’ont donc aucun impact sur l’évolution générale des prix sur cette période". L’ISPF confirme que le mois de juillet 2014 supporte l'essentiel de la hausse saisonnière en raison d'un début des vacances plus tardif. En glissement annuel, les prix des transports de voyageurs par air sont en recul de 2,1 % confirmant en cela les observations formulées par le PDG d’Air Tahiti Nui.
Le conseil des ministres extraordinaire réuni le vendredi 5 septembre a donc pris acte de ces précisions. Il constate que l’indice des prix à la consommation pour le mois de juillet 2014 s’établit à 109,23, soit une hausse mensuelle de 1%, induite par la progression des tarifs du transport aérien, tel que publié par l’ISPF. Il sera procédé à la publication de cet indice au journal officiel, ce qui aura pour effet d’entrainer une revalorisation automatique du Smig applicable dès le mois de septembre 2014.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard