SOCIÉTÉ

Le Pays nourrit de grosses ambitions pour la pêche hauturière


Mercredi 6 Septembre 2017 à 17:42 | Lu 823 fois

PECHE HAUTURIERE - La Présidence a accueilli cet après-midi la restitution d’une étude portant sur le futur schéma directeur de développement de la pêche hauturière en Polynésie. Une réunion, réunissant les autorités du Pays et de l’Etat mais aussi les professionnels de la filière.


Crédit photo: P.Bastianaggi
Crédit photo: P.Bastianaggi
Cette étude propose de mettre en place quatre scenarii différents mais qui peuvent être combinés tels la consolidation du secteur de la pêche fraiche après avoir modernisé sa flotte, la pêche du meka et de l’espadon dans le sud de la ZEE Polynésienne, voire de quitter la Zone économique exclusive pour des campagnes de plusieurs mois en mer grâce à des navire réfrigérés. 

"Nous avons l'ambition de sortir de la Zone Exclusive Economique avec des bateaux réfrigérés à moins 60°, armés pour rester trois mois, quatre mois, voire un an en mer. Ce sera l'équivalent de la pêcherie asiatique aujourd'hui. Les armateurs se reconnaissent dans ces différents scénarii."

Mais pour Tearii Alpha, ministre des Ressources primaires, l'important "C'est de pouvoir consolider en même temps, les moyens réglementaires, les soutiens financiers à cette pêcherie polynésienne et de coordonner la formation avec nos différents partenaires, tels que le RSMA, le centre des métiers de la mer, le Cnam et la CCISM". Cela avec l'objectif de doubler la production dans les dix prochaines années.

Le côté financier pour armer la flottille nécessaire pour réaliser cet objectif, sera soutenu par le Pays, les partenaires bancaires et l'Etat avec la défiscalisation.

Pour Jaroslav Otcenasek, président du syndicat des pêcheurs professionnels polynésiens, ce schéma directeur, le réjouit. "On se reconnait dans ce projet et l'on ne peut être que satisfait de cela. Cela va améliorer notre situation dans le sens où le Pays nous accompagne." Et d'énumérer, "Les licences de pêche aux étrangers, finies, les constructions de navires à l'extérieur, finies. Nous avons démontré notre capacité à s'émanciper et à travailler seul aujourd'hui. Je ne peux qu'être heureux."

Cette nouvelle stratégie de pêche hauturière devrait être prochainement présentée en conseil des ministres avant sa transmissions aux élus de l’assemblée.
 
Rédaction web avec JB Calvas






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017