MONDE

Le Cambodge met en garde les élèves contre les dangers de la Saint-Valentin


Jeudi 11 Février 2016 à 13:10 | Lu 1036 fois

FÊTE - Le gouvernement cambodgien a envoyé une lettre à tous les collèges et lycées du pays pour mettre en garde les élèves contre les dangers de la Saint-Valentin et le risque de perte de "dignité pour eux et leurs familles".


Photo d'illustration (Crédit : AFP)
Photo d'illustration (Crédit : AFP)
Cette fête est aujourd'hui célébrée dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est, où les vitrines se remplissent d'immenses bouquets de roses rouges ou de chocolats en forme de cœur. Mais elle heurte certains, notamment au Cambodge et en Thaïlande, qui réprouvent les relations sexuelles avant le mariage.
 
Dans son courrier envoyé à toutes les écoles publiques et privées, le ministère de l'Education cambodgien a ordonné aux enseignants de "prendre des mesures pour empêcher des activités inappropriées pour la Saint Valentin".
 
Pour le ministère, cette fête conduit les jeunes à "oublier leurs études et à ternir leur réputation, leur dignité et celle de leurs familles". "Ce n'est pas un événement traditionnel du peuple khmer", précise également le texte. 
 
Les conservateurs cambodgiens voient la Saint-Valentin et d'autres cultures importées d'Occident comme une menace pour les croyances bouddhistes traditionnelles et les traditions.
 
Dans ce pays où la pression sociale est très forte sur les femmes, se tenir pieds écartés est considéré comme indécent. La femme du Premier ministre Hun Sen en a fait les frais récemment, avec une photo retouchée d'elle ayant fait scandale sur les réseaux sociaux, parce que ses pieds n'étaient pas joints, mais écartés à largeur d'épaules.
 
L'an passé, la junte militaire au pouvoir en Thaïlande voisine avait également appelé les jeunes du pays à se rendre dans les temples plutôt que d'avoir des relations sexuelles à l'occasion de la Saint-Valentin.
 
Les travailleurs sociaux dénoncent depuis des années le peu de moyens alloués à l'éducation sexuelle dans ces pays notamment en raison du tabou qui entoure ce sujet.
 
Selon les Nations unies, le taux de natalité chez les adolescentes thaïlandaises était de 47 pour 1.000 filles entre 2006 et 2010 - et le Cambodge affiche à peu près les mêmes chiffres, bien plus qu'en Malaisie où il se monte à 14.
 
AFP







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 09:47 Un site pour expliquer et lutter contre les addictions

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard