FAITS DIVERS

Laurent Bourgnon reste toujours introuvable

DISPARITION


Dimanche 28 Juin 2015 à 15:09 | Lu 1083 fois

Le navigateur Laurent Bourgnon disparu mercredi aux Tuamotu n'a toujours pas été retrouvé.


Le navigateur Laurent Bourgnon effectuait une plongée au niveau de l’atoll de Toau, situé près de Fakarava lorsqu'il a subitement disparu ce mercredi. L'équipage du navire a rapidement donné l'alerte au MRCC après avoir réalisé que le plongeur n'était pas remonté à la surface. Les recherches ont immédiatement débuté, engageant l’hélicoptère le Dauphin. Deux annexes ont également fait des recherches en bateau.

Jeudi, les recherches se sont étendues sur une zone d'environ 20km sur 40 km. L'avion, le Guardian est arrivé en renfort. Une équipe de plongeurs a également entamé des recherches sous marines pour tenter de retrouver le disparu. En vain...

Vendredi, deux embarcations de Fakarava se sont rendues sur l’atoll de Toau. Elles ont longé la côte en partant de la pointe sud en direction du nord à l’extérieur du lagon. En parallèle, deux autres embarcations ont fait des recherches dans le secteur de la passe de Otugi où s’est déroulée la plongée au cours de laquelle Laurent Bourgnon a été vu pour la dernière fois mercredi matin. La nuit, le quadrillage des eaux de l'atoll a continué entre Apataki et la passe de Toau. Toujours aucunes traces du navigateur ... "L’ensemble des investigations entreprises depuis trois jours qu'elles soient aériennes ou maritimes tendent à réduire l’hypothèse selon laquelle Laurent Bourgnon aurait pu dériver en surface", avait alors annoncé le haut-commissariat vendredi.

Samedi, les recherches se sont intensifiées avec l'arrivée du frère du disparu, Yvan Bourgnon. Le "Jambo", le bateau de Laurent Bourgnon a également été utilisé pour continuer à chercher le disparu avec espoir. Deux zodiacs ont aussi été mobilisés afin de parcourir les patates éparses de l'intérieur du lagon alors qu'une autre équipe a parcouru le platier à pied.

Les recherches qui  ont été entreprises ce dimanche, toujours sous la coordination du MRCC, avec des moyens nautiques de Fakarava,ainsi que le bateau Jambo et ses deux annexes, sont restés une nouvelle fois vaines. Aujourd’hui,  au terme de cinq jours consécutifs de recherche, à l’aide de moyens aériens et maritimes, l’hypothèse d’un accident de  plongée,  sans  remontée  du  plongeur,  reste  donc  la  plus probable. Le « Jambo » et ses bateaux annexes resteront sur place, pour poursuivre des actions de recherches ponctuelles à l’initiative M .Yvan Bourgnon, frère de M Laurent Bourgnon.
 
 
E.S







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard