POLITIQUE

La visite de François Hollande n'a pas convaincu la population


Samedi 27 Février 2016 à 10:57 | Lu 727 fois

QUESTION DE LA SEMAINE - Le Président de la République a passé une journée en Polynésie pour une visite marathon le lundi 22 février. Cette semaine, Tahiti Nui Télévision vous demandait si François Hollande vous avait convaincus. Vos réponses et l'analyse de Mike Leyral :


Crédit Tahiti Nui Télévision / Karim Mahdjouba
Crédit Tahiti Nui Télévision / Karim Mahdjouba
La majorité des internautes ne sont pas convaincus. Quelques internautes qui lui laissent "le bénéfice du doute" comme Linda qui déclare : "Laissons-lui le bénéfice du doute ! Convaincu ou pas, ce qui compte, ce sont les résultats !" . Une autre internaute, Leslie indique : "je pense que Hollande dit vrai et qu'il le fera"

Certains doutent un peu. Teinauri Josue indique : "L'État doit payer... et qu'on oublie cette page du nucléaire une fois pour toutes" .
Terogomahiti Bellais exprime : "Paroles paroles paroles. ll faut attendre, beaucoup de projets actés tombent à l'eau à cause d'un manque de suivi localement."

Mais il y a surtout un déferlement de critiques envers François Hollande ou l'État. Un État "qui doit payer" pour certains. Et le Président n'inspire pas confiance à beaucoup d'internautes.

Pourtant François Hollande a été très applaudi après ses propositions sur l'après-nucléaire, lors du discours de lundi à la Présidence.
Et les élus ont été séduits par la "sanctuarisation de la dette nucléaire" : près de 11 milliards par an. C'est donc une somme qui ne devrait plus bouger. Et on a vu Édouard Fritch très soulagé, et même ému, à cette annonce. Séduits aussi par la réforme de la Loi Morin, par décret : la notion de risque négligeable va évoluer, pour que plus de vétérans malades puissent être indemnisés. Séduits enfin le développement du service oncologie de l'hôpital, pour mieux soigner les cancers, avec le financement de l'État.

Et les associations anti-nucléaire n'ont pas été convaincues. Moruroa e Tatou a déjà entendu des promesses depuis sa création, maintenant elle veut des actes. Roland Oldham, comme Père Auguste, ne croient plus en ces engagements. Et ils demandent même la démission du Haut-commissaire : ils n'ont pas apprécié d'avoir été éloignés du passage de François Hollande.

L'analyse de Mike Leyral


Les réponses des internautes

 
QUESTION DE LA SEMAINE : François Hollande vous a-t-il convaincus ?
Posté par TNTV Tahiti Nui Télévision sur mardi 23 février 2016

L'analyse en Tahitien de Tiare Nui Pahuiri








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:10 Edouard Fritch rencontre les maires

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard