POLITIQUE

La stèle de la discorde


Mercredi 18 Juin 2014 à 18:55 | Lu 152 fois

SYMBOLISME. Le gouvernement propose un nouvel emplacement dédié la commémoration des victimes des essais nucléaires.


La stèle à la mémoire des victimes des essais nucléaires érigée à Papeete sera déplacée. Le gouvernement propose à l’association Moruroa et Tatou d’installer son monument sur un terrain qui jouxte la base marine. Mais le collectif Puhihau maintient sa manifestation ce dimanche 22 juin pour préserver ce site. Ses membres sont déterminés à sauver ce monument implanté il y a 9 ans par l’association Moruroa e tatou, comme l'expliquent Mareva Leu et
Hitiura Mervin.
Un arrêté publié hier au journal officiel met un terme à l’autorisation d’occupation temporaire du site par l’association Moruroa e tatou. Cet endroit en bord de mer sera renommé Place Jacques Chirac et la stèle devrait être déplacée, comme le précise le porte-parole du gouvernement Marcel Tuihani.
C’est en face de la base marine que pourrait être installé le monument dédié aux victimes des essais nucléaires. Mais cela n’empêchera pas, l’association Moruroa et tatou et le collectif Puhihau d’organiser une manifestation devant la stèle dimanche à 13 heures. Le même jour est prévu une cérémonie pour l’arrivée de la Pirogue Hokulea.
Retrouvez en pièce jointe le communiqué de la présidence qui propose le rond-point de la base marine.

Pendant ce temps à Paris deux députés socialistes ont posé une question écrite au gouvernement français sur les limites de la loi Morin de 2010 et s’interrogent sur les dispositifs correctifs que le gouvernement pourrait envisager pour indemniser les victimes des essais nucléaires.

communique___rond_point_base_marine.docx Communiqué - rond point base marine.docx  (227.92 Ko)







PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard