SOCIÉTÉ

La qualité des eaux de baignade s'améliore


Mercredi 19 Mars 2014 à 16:01 | Lu 203 fois

ENVIRONNEMENT. L'assainissement limite la pollution de l'océan.


Le conseil des ministres a dévoilé le bilan de l'enquête sur la qualité des eaux de baignade dans les îles les plus habitées de Polynésie française ce mercredi midi. Dans le cadre de ses missions de protection et de promotion de la santé de la population, le Centre d’hygiène et de salubrité publique (CHSP) a poursuivi en 2012 et 2013 son programme de contrôle de la qualité sanitaire des eaux de baignade en mer (plages) et en eau douce (embouchures de rivières et sources), mis en place depuis 1985. Toutes les îles de la Polynésie française n’ont pas pu faire l’objet de campagnes de prélèvement, car cela impliquerait une logistique et des moyens très importants. Des prélèvements ont néanmoins eu lieu sur les îles de Tahiti, Moorea, Bora Bora, Raiatea et Tubuai, avec un  classement de la qualité de leurs eaux en quatre catégories - excellente, bonne, suffisante, insuffisante –pour l’année 2013.
Les conclusions du rapport sur la qualité des eaux de baignade en 2012 et 2013 sont les suivantes :
Concernant Tahiti, en 2013, sur les 48 points de baignade en mer contrôlés, 71% sont propres à la baignade, contre 54% en 2012. La qualité des eaux de baignade en mer sur Tahiti s’est améliorée mais reste moyenne, avec une différence toujours marquée entre la zone urbaine (59% propres à la baignade en 2013 contre 33% en 2012) et la zone rurale (86% propres à la baignade en 2013 contre 81% en 2012). Les principales raisons de cette amélioration semblent être la finalisation de travaux sur les réseaux d’assainissement (notamment sur Punaauia, àAtiue, Nuuroa-Le Méridien, To’Aroto), des travaux de terrassement (notamment sur Paea, àTiapa) ou encore la sécheresse remarquable qui a sévi sur les îles de la Société fin 2013, limitant ainsi l’arrivée d’eaux de ruissellement.Quant à la qualité des eaux de baignade en eau douce, sur les 20 points contrôlés, seuls 35% sont propres à la baignade (29% en 2012). Malgré une très légère amélioration, la qualité des eaux de baignade en eau douce reste très préoccupante que ce soit en zone urbaine (100% en qualité insuffisante en 2012 et 2013) ou rurale (46% de qualité insuffisante en 2013 contre 57% en 2012). Toutefois, la source Vaima et l’embouchure Vaitepiha sont de qualité excellente.
Concernant Moorea, en 2013, sur les 10 points de baignade en mer contrôlés, 90% (80% en 2012) sont propres à la baignade. La qualité des eaux de baignade en mer sur Moorea s’est donc légèrement améliorée. La qualité des eaux de baignade aux trois embouchures de rivières contrôlées par le CHSP reste, en revanche, très préoccupante. En 2013, comme en 2012, aucune n’était propre à la baignade.
Concernant Bora Bora, la qualité des eaux de baignade reste excellente. Le maintien du label européen « Pavillon bleu » dans cette commune en est la preuve.
Concernant Raiatea, en 2013, les 9 points de baignade en mer contrôlés sont propres à la baignade. En revanche, les 2 points de baignade en eau douce sont de qualité insuffisante.
Concernant Tubuai, en 2013, les 4 points de baignade en mer contrôlés sont propres à la baignade.
Dans la mesure de ses compétences et de ses moyens, le CHSP se charge d’identifier l’origine des pollutions constatées et de proposer diverses actions de terrain pour tenter de les éliminer. Les principales causes de pollution des eaux de baignades restent constantes au fil des années et proviennent essentiellement de :
  • les exutoires d’eaux pluviales aboutissant à la mer ;
  • les rejets pirates d’eaux usées domestiques et industrielles dans les rivières et réseaux d’eaux pluviales ;
  • les apports terrigènes après de fortes pluies ;
  • les rejets de lisier des élevages de porcs ou provenant d’élevages de volailles dans les rivières ;
  • les déversements d’ordures ménagères ou autres déchets dans les rivières et sur les plages ;
  • les travaux de curage avec extraction de sable.
Dans un pays où la qualité des eaux de baignade constitue un atout majeur pour le développement économique, ce constat encourage à la mise en place d’aides pour la prise de mesures correctives et préventives.Ce rapport et la carte de qualité des eaux de baignade seront diffusés auprès des communes et des services administratifs concernés ainsi qu’auprès du public. Ils seront disponibles sur le site internet du CHSP : www.hygiene-publique.gov.pf.
 

affiche_qualite_eaux_de_baignade.pdf affiche qualite eaux de baignade.pdf  (3.02 Mo)








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard