SOCIÉTÉ

La prison de Papeari... comme si vous y étiez


Lundi 20 Mars 2017 à 20:30 | Lu 14120 fois

PRISON - Nuutania est vétuste et surpeuplée... Tatutu est neuve et vide, pour deux mois encore. Le contraste entre la vieille prison de Faa'a et et le centre de détention flambant neuf de Papeari est frappant. TNTV vous en propose une visite en photos.


Les cellules seront désormais individuelles, sauf pour les détenus demanderont un compagnon de cellule - Photo : Mike Leyral
Les cellules seront désormais individuelles, sauf pour les détenus demanderont un compagnon de cellule - Photo : Mike Leyral
Six hommes de l'ERIS de Lyon (Equipe Régionale d'Intervention et de Sécurité), spécialisés dans les interventions complexes dans les prisons, ont inspecté le centre de détention ces derniers jours. Ces hommes surentraînés n'ont pas pu s'évader, mais sont parvenus à "monter sur le toit en moins de deux minutes", selon l'un d'eux... qui précise que le problème a été réglé après leurs préconisations. 

Mais la qualité des infrastructures de Tatutu, inaugurée lundi, et son architecture agréable et ventilée, devraient limiter les tentatives d'évasion. Les conditions de détention étaient jugées indignes à Nuutania. Celles de Papeari ne le seront plus, si l'on en juge par ces images : 

La "nef" de Tatutu, conviviale et moderne - Photo : Mike Leyral
La "nef" de Tatutu, conviviale et moderne - Photo : Mike Leyral

Le terrain de football et son gazon synthétique - Photo : Mike Leyral
Le terrain de football et son gazon synthétique - Photo : Mike Leyral

Les détenus pourront toujours être observés par les surveillants - Photo : Mike Leyral
Les détenus pourront toujours être observés par les surveillants - Photo : Mike Leyral

"Le temps de la prison n'est pas seulement un temps d'enfermement" : Jean-Jacques Urvoas a insisté sur la préparation de la sortie. Cultures maraîchères, vente de légumes, lutte contre l'illettrisme : l'espace est aménagé pour permettre des formations. "On n'est plus dans l'industrialisation de la captivité, dans la saturation des volumes par les détenus" explique le Garde des Sceaux. 

L'administration pénitentiaire proposera aussi un "module de respect" : les détenus qui s'engageront à être actifs tout au long de la journée auront droit à des conditions de détention assouplies, plus autonomes, dans une coursive agréable. Cette possibilité sera surtout proposée en fin de peine, pour préparer la sortie.

Mike Leyral
 

Belle architecture, mais prison quand même - Photo : Mike Leyral
Belle architecture, mais prison quand même - Photo : Mike Leyral

Le terrain de handball, et la table de ping-pong, ainsi qu'une salle de musculation en arrière-plan - Photo : Mike Leyral
Le terrain de handball, et la table de ping-pong, ainsi qu'une salle de musculation en arrière-plan - Photo : Mike Leyral

Tatutu est moderne et haute en couleurs - Photo : Mike Leyral
Tatutu est moderne et haute en couleurs - Photo : Mike Leyral

Le centre détention comptera 204 employés, dont 165 surveillants - Photo : Mike Leyral
Le centre détention comptera 204 employés, dont 165 surveillants - Photo : Mike Leyral

Tatutu dispose d'une vue splendide sur la mer - Photo : Mike Leyral
Tatutu dispose d'une vue splendide sur la mer - Photo : Mike Leyral

Loin des murs grisâtres de Nuutania... - Photo : Mike Leyral
Loin des murs grisâtres de Nuutania... - Photo : Mike Leyral

Une bonne partie des 165 surveillants sera féminine - Photo : Mike Leyral
Une bonne partie des 165 surveillants sera féminine - Photo : Mike Leyral

L'entrée de Tatutu - Photo : Pascal Bastianaggi
L'entrée de Tatutu - Photo : Pascal Bastianaggi

Tatutu, ce sont aussi des barbelés, mais mieux intégrés dans l'architecture - Photo : Mike Leyral
Tatutu, ce sont aussi des barbelés, mais mieux intégrés dans l'architecture - Photo : Mike Leyral

La lumière entre mieux à Tatutu qu'à Nuutania - Photo : Pascal Bastianaggi
La lumière entre mieux à Tatutu qu'à Nuutania - Photo : Pascal Bastianaggi

La quasi-totalité des employés sont polynésiens - Photo : Mike Leyral
La quasi-totalité des employés sont polynésiens - Photo : Mike Leyral








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB