SOCIÉTÉ

La mer comme seul horizon


Jeudi 13 Octobre 2016 à 19:55 | Lu 168 fois

FORMATIONS - La 9ème édition du forum des métiers à Faa'a a eu lieu ce jeudi sur le site de Hotuaraea. Cette année, place aux métiers de la mer. Objectif, ouvrir un maximum d'horizons aux jeunes de la commune et les accompagner dans leur projet. Une vingtaine de professionnels ont participé à l'évènement.


Crédit photo; Pascal Bastianaggi
Crédit photo; Pascal Bastianaggi
Suite au constat du nombre de personnes qui ne possédaient pas de permis côtier et qui malgré tout naviguaient, la commune de Faa'a a décidé de cibler cette année les métiers de la mer. Il y a quelques mois déjà, elle a offert à des jeunes de Faa'a de se former pour obtenir le permis. 22 d'entre-eux ont réussi et se sont vu remettre le fameux sésame.

Raihiti fait parti de ces jeunes. Comme beaucoup de ses congénères, il ne possédait pas de permis côtier, ce qui ne l'empêchait nullement de sortir le bateau et de partir pécher. Grâce à la mairie, il est désormais dans les règles.

"Avant je naviguais sans permis. Maintenant je suis en règle, et j'encourage tout ceux qui comme moi, n'avait pas de permis, à venir ici."

Sans emploi actuellement, il a désormais l'intention de passer le permis hauturier. "Ne serait-ce que pour nourrir ma famille, manger du poissons frais".

Ella Tokoragi est chargée de l'emploi et l'insertion. "Nous avons plein de jeunes à Faa'a qui ne vivent que grâce à la pêche. Et ces jeunes naviguent sans papiers et sans permis. Dans un premier temps nous avons régulariser leur situation et nous avons pu observer 100% de réussite pour ceux qui ont passé le permis côtier."
 
Il n'y a pas que les jeunes qui ne possèdent pas de permis. Les adultes par manque de moyen ou tout simplement par peur de la paperasserie administrative n'effectuent pas les démarches nécessaires pour obtenir le sésame.

"Les démarches administrative pour avoir le permis côtier représentent déjà une lourdeur, administrativement parlant, mais aussi un coût financier. La commune accompagne et oriente ces personnes dans l'obtention de ce permis pour régulariser leur situation".

Ella Tokoragi espère aller plus loin. "Maintenant qu'ils ont le permis côtier, au premier trimestre 2017, nous allons peut-être leur proposer de passer le permis hauturier et pourquoi aller jusqu'au bout de l'obtention de leur carte de pêcheurs."

Mais le forum des métiers n'oriente et ne forme pas les jeunes exclusivement sur la pêche. "On leur apprend par exemple la cartographie, comment lire une carte, se repérer. On les oriente aussi sur la plongée etc... Tous ces corps de métiers sont présents aujourd'hui à ce forum."

Collégiens et lycéens de Faa'a et des communes alentours ont fait le déplacement. Parmi eux, se trouvent aussi des jeunes adultes venus dans l'espoir de trouver un emploi. La mer leur tend les bras. "C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme" comme chantait Renaud.
 

Rédaction Web avec Sophie Guébel







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard