SOCIÉTÉ

La mairie refuse de renouveler le contrat de Leilanie pour ne pas avoir à l'embaucher


Vendredi 15 Avril 2016 à 11:26 | Lu 3402 fois

EMPLOI - Leilanie Taraufau a demandé de renouveler son stage pour travailleur handicapé à l'école Hui Tama à Tautira. Mauvaise surprise pour elle, lundi matin, sur demande du maire, la directrice de l'école a invité Leilanie à quitter l'établissement.


Crédit Photo : Tahiti Nui Television
Crédit Photo : Tahiti Nui Television
Son handicap n'est pas au coeur du débat. Atteinte d'une scoliose, Leilanie agée d'une trentaine d'années a fait une demande de stage pour travailleur handicapé (STH) comme aide-maternelle à l'école Hui Tama. Un stage qui a duré 6 mois, mais voila elle a souhaité renouveler son contrat pour le même poste dans le même organisme. Procédure légale, puisque concernant les STH, les stagiaires ont la possibilité de renouveler leur contrat jusqu'à quatre reprises.

Souci, lundi matin, alors qu'elle se présentait pour démarrer son 3e stage, la directrice de l'école l'a invitée à quitter les lieux sur la demande du maire. Selon Anthony Jamet, maire de Taiarapu-Est, il s'agit d'un refus de vouloir l'embaucher : "Il n'est nullement question de lui couper l'herbe sous les pieds, et d'éviter de l'aider dans sa démarche, on va tout faire pour essayer de la recaser, mais si demain il y a des garanties qui nous sont données pour qu'aucun engagement au niveau de la commune ne soit réclamé, on y voit pas d'inconvénient."

Contacté, le Sefi affirme qu'il n'y a pas d'obligation d'embauche pour  Taiarapu-Est au bout de la 4e reconduction puisque la commune a une dérogation particulière tout comme les institutions publiques. En revanche, si Leilanie avait effectué ses 4 stages dans une entreprise privée d'au moins 25 salariés, cette dernière aurait pour obligation de l'embaucher.

Sans annulation de sa convention de stage, Leilanie pourra continuer à exercer ses missions d'aide-maternelle. De son côté, le maire a adressé une demande au Sefi pour connaître les différentes modalités d'engagement de la ville concernant cette employée stagiaire. Il aurait reçu une réponse de la part du service de l'emploi qui ne l'aurait pas satisfait.

Pour l'heure, Leilanie a repris du service.
 
Rédaction Web (Interview Tauhiti Tauniua Mu San)






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard