SOCIÉTÉ

La base navale de Papeete célèbre aujourd'hui ses 80 ans


Samedi 1 Octobre 2016 à 13:47 | Lu 4453 fois

EMPLOI - "Choisis ton cap"... c'est le nom donné à l'opération lancée par la Marine Nationale pour inciter les jeunes à s'intéresser à ses métiers. Cette filière a été lancée ce samedi


Stands et démonstrations à la base navale de Papeete ce samedi
Stands et démonstrations à la base navale de Papeete ce samedi
La Marine : un secteur qui intéresse les polynésiens. La journée portes ouvertes à l'occasion des 80 ans de la base navale de Papeete est un franc succès. Le grand public a pu y découvrir les différents métiers que proposent les Forces armées dans ce domaine. Une opération dans le but de susciter des vocations car la marine recrute. 

 

Une vingtaine de stands permettaient à tous ceux qui oeuvrent à la base navale de présenter leurs métiers
Une vingtaine de stands permettaient à tous ceux qui oeuvrent à la base navale de présenter leurs métiers
"Choisis ton cap" : c'est le nom de la filière de formation lancée aujourd'hui par la Marine nationale à destination des jeunes polynésiens en Bac Pro et CAP. Il s'agit d'un accompagnement qui va de la seconde à la terminale, et qui peut se poursuivre jusqu'à,  une première expérience professionnelle.

"On éveille les élèves de seconde à l'univers de la marine, de la citoyenneté, des armées, par le biais des "classes défense". On oriente un peu plus par le biais de la préparation militaire marine, au monde de la marine. Et en terminale, il y a des stages sur la base navale, donc petit à petit, ça se précise... " indique Joffrey Guerry , commandant de la base navale de Papeete. 

"Nous sommes en partenariat avec les lycées professionnels, et comme ils font des stages, ils peuvent les faire ici. Et enfin, la vraie plus-value du système, c'est d'avoir cette première expérience professionnelle. Elle est en train d'être cadrée par le Sefi, en liaison avec le ministère de l'éducation et le vice rectorat, pour construire un cadre à la fois pédagogique, réglementaire, juridique, et ainsi permettre aux entreprises d'offrir une première expérience professionnelle. A priori, on s'orienterait vers l'apprentissage, on s'est donné 5/6 mois pour consolider ce cadre, le définir, de façon à ce que l'été prochain, on puisse déjà offrir une vingtaine de places en entreprise ou dans la Marine, puisque la Marine recrute, que ce soit au national ou ici", ajoute Joffrey Guerry. 
 

Les visiteurs ont pu monter à bord de bâtiments, assister à des démonstrations d'interventions avec des chiens et à des hélitreuillages
Les visiteurs ont pu monter à bord de bâtiments, assister à des démonstrations d'interventions avec des chiens et à des hélitreuillages
Les entreprises concernées sont essentiellement celle du cluster maritime, qui soutient cette action. Mais d'autres sont également intéressées : "On s'aperçoit qu'il y a d'autres entreprises qui s'y sont intéressées, parce-que lorsque des jeunes passent par ce système, un certain "label marine nationale" peut être accordé dans ce cadre, et comme le jeune ne veut pas forcément entrer dans la marine, à l'issue de cette période, c'est quand même une opportunité pour l'entreprise, de recruter quelqu'un qui a eu cette formation continue. En général, on considère que ce sont des éléments qui ont un certain savoir-être, un savoir-faire comportemental, qui permettent de rendre un recrutement moins risqué. Il y a une notion de vie en équipe, de travailler dans un environnement collectif... cela fait que sur certains critères, on peut être assez sûr de celui qu'on recrute" explique le commandant de la base navale, qui conclut : "Peut-être que dans deux ou trois ans ils (les jeunes formés par la nouvelle filière "choisis ton cap" - ndlr) seront ici, en train d'accueillir les visiteurs dans cette base navale, pour les prochaines portes ouvertes!"


La classe défense est signée par le podium académique. C'est le commandant supérieur des forces armées de Polynésie française, le contre amiral Denis Bertrand, le vice recteur, le ministère de l'éducation et l'IHEDN qui structurent ce podium académique établi il y a un quelques temps. Une classe défense va être crée entre le Bougainville, qui est une unité opérationnelle, et le lycée professionnel de Saint Joseph. Le principe, c'est de faciliter le lien armée nation au travers de cette convention. Le lycée professionnel sera à même de déterminer toutes les actions qu'il souhaite. Cela peut prendre la forme d'une journée en mer, de conférences croisées, de présentations spécifiques sur les métiers de la marine, de la défense... 
 
Rédaction web avec Tamara Sentis
 


L'interview de Joffrey Guerry, commandant de la base navale de Papeete








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard