SOCIÉTÉ

La baignade interdite aux embouchures de la Fautaua et de la Hamuta


Lundi 14 Mars 2016 à 18:21 | Lu 985 fois

PIRAE - Dans un communiqué, la commune annonce que la baignade et les activités nautiques sont désormais réglementées à Pirae "par principe de précaution à l’égard de la santé et de la sécurité des citoyens et usagers des plages de Pirae".


Crédit : Ville de Pirae
Crédit : Ville de Pirae
Le maire a pris un arrêté d’interdiction temporaire de la baignade et de toutes activités nautiques dans la baie de Taaone en janvier dernier. Cette mesure faisait suite à une concertation entre la commune de Pirae, le Centre Hospitalier de Taaone et le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique (CHSP) lors de la rupture de la canalisation de l’émissaire du Centre Hospitalier de Taaone. Après les premiers travaux de réparation intervenus les jours qui ont suivi, les résultats des analyses de la qualité des eaux de baignade réalisées par le CHSP ont permis d’abroger cet arrêté, explique la commune de Pirae dans un communiqué.

Néanmoins, un nouvel arrêté interdit  temporairement toute baignade aux embouchures de la Fautaua et de la Hamuta sous peine d’une amende à l’encontre des contrevenants. Pour des raisons de salubrité et de sécurité publique, l’interdiction de baignade demeure dans la zone des embouchures des rivières de la Fautaua et de la Hamuta jusqu’à ce que le Centre de l’Hygiène et de la Salubrité Publique atteste d’une bonne qualité des eaux de baignade. Concernant le reste du littoral, les baigneurs et les sportifs sont autorisés à pratiquer leurs activités, non surveillées, "à leurs risques et périls", souligne la commune. Ils seront informés par des panneaux en cours de confection apposés aux accès aux plages et autres lieux fréquentés tels qu’au fare va’a. Les adultes restent responsables des mineurs qui les accompagnent.
 

(Avec communiqué de presse)


Pour toute information complémentaire, les services municipaux se tiennent à la disposition du public au 40.50.80.80 ou directement sur place à l’hôtel de ville, de 7h30 à 15h30 du lundi au jeudi et de 7h30 à 14h30 le vendredi.








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard