SOCIÉTÉ

La Route du Sud, un projet colossal qui reprend vie


Mardi 19 Avril 2016 à 14:28 | Lu 2359 fois

AMÉNAGEMENT - Albert Solia a présenté ce projet lundi. Après Te Ara Nui, projet abandonné, le Pays souhaite relier Punaauia à Taravao par la Route du Sud.


C'est un projet de route colossal qui refait surface. Après Te Ara Nui, initié par Gaston Flosse et finalement abandonné, le ministre Albert Solia a présenté lundi le projet de la Route du Sud qui doit relier Punaauia à Taravao. "Soyons très prudents lorsqu'on parle de cette route qui est attendue par tout le monde, mais qui a une histoire. En 2002, cette route avait déjà un tracé qui s'appelait Te Ara Nui, mais qui a fait l'objet de pas mal de soucis à l'époque bien que sa nécessité était reconnue par tous", rappelle le ministre de l'Aménagement. "Aujourd'hui, on parle bien d'un tracé qui part du pk 14 à la Punaruu et qui va jusqu'à Taravao". 

Pour ce nouveau projet, le Pays souhaite limiter les problèmes liés au foncier. "La partie qui fait du pk 14 aux grottes de Maraa, cette partie va faire l'objet d'une optimisation. On va revoir le tracé pour limiter les impacts fonciers", explique Albert Solia. Le tracé exact se fera "avec l'accord des maires et de la population". Sur ce tronçon, qui devrait coûter "quelques dizaines de milliards" comportera des péages afin que la population prenne en charge une partie du coût. 

Sur le tronçon Maraa-Taravao, le Pays et la commune sont propriétaires de certains terrains. "Ce que le président a souhaité, c'est qu'on n’attende pas plus longtemps et qu'on lance dans ces secteurs où nous maîtrisons le foncier, ou en tout cas il est possible de créer des tronçons, que nous les lancions le plus rapidement possible de manière à ce que, à partir de la route de ceinture, il y ait des accès qui aillent sur le tracé futur de cette route du Sud", explique le ministre. 

Le ministre est plutôt confiant quant à l'avis de la population. Même si certains se sont opposés à l'époque, cette nouvelle route apparaît comme un "vrai besoin" selon Albert Solia. La route du Sud devrait permettre de développer d'autres parties de l'île, mais aussi de désengorger les routes principales.
Le projet ne devrait pas sortir de terre avant longtemps. Les travaux pourraient prendre une dizaine d'années. 


Rédaction Web (Interview : Laure Philiber)

Albert Solia, ministre de l'Aménagement


Maraa - Atimaono


Atimaono - Phaeton


Phaeton - Taravao








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard