SOCIÉTÉ

La Maison de la culture : the place to be pour réviser


Jeudi 2 Juin 2016 à 09:36 | Lu 617 fois

EXAMEN - Les épreuves du baccalauréat démarrent lundi. Il ne reste plus que 4 jours pour réviser. Si certains préfèrent réviser chez eux, d'autres trouvent plus d'avantages ou plutôt moins de tentations à réviser ailleurs qu'à la maison. Chaque année, à la même période, la Maison de la culture ouvre les portes de sa bibliothèque et accueille plusieurs dizaines de lycéens.


Crédit photo : Tahiti Nui Television
Crédit photo : Tahiti Nui Television
Le baccalauréat est-il encore utile ? Ça pourrait être un sujet à l'épreuve de philosophie qui démarre lundi prochain. Mais avant l'heure est aux révisions. Il reste quatre jours aux lycéens pour réviser. Alors, comment réviser dans de bonnes conditions ? À chacun sa méthode. Pour beaucoup, réviser hors de chez soi est la meilleure solution.
 
Éviter les tentations, c'est surtout l'argument qu'apportent les étudiants pour préférer se rendre à la Maison de la culture, mais pas seulement, chacun apporte ses propres raisons : "j'ai décidé de venir réviser ici parce qu'on est plus dans l'ambiance scolaire, alors que quand tu révises à la maison, il y a des tentations, il y a Internet, il y a la famille, les cousines, tu parles avec, tu passes plus ton temps à faire autre chose qu'à réviser. Ici on se retrouve entre amis, et on révise au calme, à la clim dans de bonnes conditions", déclare Christina Tarahu, en terminal Littérature. "Chez moi, il y a trop de tentations : Internet, la nourriture, le lit, alors je préfère venir réviser ici comme ça je suis obligé de réviser," évoque pour sa part Jovani Tuihani.
 
Si la bibliothèque est un espace assez petit pour accueillir davantage d'étudiants, il n'empêche que la bibliothèque offre une ambiance studieuse. "Ici, ils ont accès aux fonds de la Maison de  la culture, ils sont là dans une ambiance sereine, et les étudiants viennent souvent travailler en groupe. C'est un endroit convivial où on ne les empêche pas non plus de parler à partir du moment où il y a un respect par rapport aux autres", confie Mylène Raveino de la Maison de la culture.
 
Des étudiants qui confient être stressés, car l'obtention du BAC est importante pour eux. Ils estiment d'ailleurs que d'autres diplômes sont essentiels pour décrocher un futur travail. Les premières épreuves auront lieu la semaine prochaine. Les résultats sont attendus aux alentours du 5 juillet sur le site du ministère de l'Éducation nationale.

 
Rédaction Web (Interview Sophie Guébel / Manava Tepa)







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard